URGENT !!! IMPORTANT !!!
LA PAGE À VIC, LE JUSTICIER REBÈLE.
SES DERNIÈRES TROUVAILLES QUE VOUS DEVEZ SAVOIR
SUR L'AVANCEMENT DE CETTE PESTE...
mais tout d'abord sur la constitution européenne qui s'apprête à être adoptée de gré ou de force par les Illuminati et leur manipulation des médias & de l'esprit.

ALERTE !!! CAPITAL : LISEZ VITE !

Chers amis,

Voici une raison DEFINITIVE DE VOTER NON A CETTE SALOPERIE DE "CONSTITUTION" !

Voici un élément qui prouve de façon DEFINITIVE que la pseudo-constitution européenne nous mène droit vers le FASCISME et vers la DICTATURE A L'ETAT PUR ! Car sachez-le, la constitution est un projet NAZI, ni plus, ni moins ! :

En effet, si le volet "social" ne fait pas vraiment partie de ce texte puant, on y a pensé de façon "détournée" !

Voici donc les "joyeusetés" que cette horreur de Constitution a planifiées pour nous tous.

Vous serez par exemple "ravis" d'apprendre que LE CONSTITUTION AUTORISE (entre autres choses) LA PEINE DE MORT EN CAS D'EMEUTE !!!

Il s'agit d'une violation des droits de base et des droits de l'Homme, et violation de TOUTES les constitutions dignes de ce nom !

Voici ci-dessous les articles de la Constitution, postés par Joie sur un topic connexe et qui CONFIRMENT bien que ce texte n'est qu'une HORREUR TOTALITAIRE destinée à nous ENCHAINER TOUS !

Et dire que ces salauds de politiciens belges ont ratifié ce texte de merde... Cela appelle clairement à la REVOLUTION !!! Vic.

Voir ce lien aussi :
http://perso.wanadoo.fr/metasystems/ConstitutionAnnexes.html

Peine de mort en cas d'émeute, d'insurrection, ou de "menace de guerre"

En apparence, la Constitution reconnait le droit à la vie, et interdit la peine de mort:

article II-61
1. Toute personne a droit à la vie.
2. Nul ne peut être condamné à la peine de mort, ni exécuté.

Mais dans le paragraphe 3-a de l'article 2 de l'annexe 12 (intitulée "Déclaration concernant les explications relatives à la Charte des droits fondamentaux", section A de l'acte final de la partie IV), on peut lire une "explication" qui limite sérieusement la portée de l'article II-61:

"Les définitions «négatives» qui figurent dans la CEDH doivent être considérées comme figurant également dans la Charte:
a) l'article 2, paragraphe 2 de la CEDH:
«La mort n'est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d'un recours à la force rendu absolument nécessaire:
a) pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale;
b) pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l'évasion d'une personne régulièrement détenue;
c) pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection.»
b) l'article 2 du protocole n° 6 annexé à la CEDH:
«Un État peut prévoir dans sa législation la peine de mort pour des actes commis en temps de guerre ou de danger imminent de guerre; une telle peine ne sera appliquée que dans les cas prévus par cette législation et conformément à ses dispositions»."

Ces limitations contestables instaurées par la CEDH (Convention Européenne des Droits de l'Homme) se trouvent ainsi constitutionnalisées.

En clair, les droits fondamentaux établis par la Charte ne s'appliquent pas en cas d'insurrection ou d'émeute. Mai 1968, une grève générale, une occupation d'usine ou une manifestation peuvent être assimilés à une insurrection ou une émeute, et peuvent donc servir de prétexte à l'annulation des droits civiques.

La Charte ne s'applique pas non plus en temps de guerre ou en cas de "danger imminent de guerre", ce qui est une définition très subjective et qui ouvre la porte à tous les abus. Demain, un Bush européen (Sarkozy ?) pourrait utiliser comme prétexte une "guerre contre le terrorisme", ou un "danger de guerre" pour ne pas appliquer la Charte.

Réquisition de citoyens pour des travaux forcés

On ne peut qu'approuver la Constitution quand on lit:

article II-65
1. Nul ne peut être tenu en esclavage ni en servitude.
2. Nul ne peut être astreint à accomplir un travail forcé ou obligatoire.

Trop beau pour être vrai... Et effectivement, les "explications" en annexe précisent que le travail forcé n'est pas interdit si il s'applique à des prisonniers. Les travaux forcés, tels qu'ils se pratiquaient il y a un siècle et tels qu'ils se pratiquent à nouveau aux Etats-Unis, sont donc possibles en Europe avec cette Constitution. N'importe quel citoyen est concerné depuis que les récentes lois répressives permettent d'emprisonner une personne sans jugement et pour une durée indéterminée si elle est soupçonnée de "terrorisme". Il est donc devenu très facile de passer du statut de "citoyen libre" à celui de prisonnier.

Les annexes de la Constitution vont même jusqu'à autoriser la réquisition de citoyens pour un travail forcé dans le cas "de crises ou de calamités qui menacent la vie ou le bien-être de la communauté". Encore une fois, ces conditions sont suffisamment vagues pour être interprétées de façon très extensives par des dirigeants du type Sarkozy ou Bush.

article 5 de l'annexe 12
"Au paragraphe 2, les notions de «travail forcé ou obligatoire» doivent être comprises en tenant compte des définitions «négatives» contenues à l'article 4, paragraphe 3, de la CEDH:
N'est pas considéré comme "travail forcé ou obligatoire" au sens du présent article:
a) tout travail requis normalement d'une personne soumise à la détention dans les conditions prévues par l'article 5 de la présente Convention, ou durant sa mise en liberté conditionnelle;
b) tout service de caractère militaire ou, dans le cas d'objecteurs de conscience dans les pays où l'objection de conscience est reconnue comme légitime, à un autre service à la place du service militaire obligatoire
c) tout service requis dans le cas de crises ou de calamités qui menacent la vie ou le bien-être de la communauté;
d) tout travail ou service formant partie des obligations civiques normales"

Emprisonnement arbitraire

Les "explications" relatives à l'article II-66 (qui affirme que "toute personne a droit à la liberté et à la sûreté") justifient d'ailleurs implicitement la détention sur simple soupçon, ou encore pour des personnes "contagieuses", des "aliénés", des "toxicomanes" ou des "vagabonds":

paragraphe 1 de l'article 6 de l'annexe 12
"Toute personne a droit à la liberté et à la sûreté. Nul ne peut être privé de sa liberté, sauf dans les cas suivants et selon les voies légales:
(...)
c) s'il a été arrêté et détenu en vue d'être conduit devant l'autorité judiciaire compétente, lorsqu'il y a des raisons plausibles de soupçonner qu'il a commis une infraction ou qu'il y a des motifs raisonnables de croire à la nécessité de l'empêcher de commettre une infraction.
(...)
e) s'il s'agit de la détention régulière d'une personne susceptible de propager une maladie contagieuse, d'un aliéné, d'un alcoolique, d'un toxicomane ou d'un vagabond;"

Le paragraphe 3 des mêmes "explications" semble néanmoins fixer des limites à la détention arbitraire, mais encore une fois, ces limites sont formulés dans des termes suffisamment imprécis pour laisser toute liberté d'interprétation à un futur régime autoritaire ou policier:

paragraphe 3 de l'article 5 de l'annexe 12
"Toute personne arrêtée ou détenue, dans les conditions prévues au paragraphe 1.c du présent article, doit être aussitôt traduite devant un juge ou un autre magistrat habilité par la loi à exercer des fonctions judiciaires [c'est à dire par un policier, ou un "juge de proximité" sans aucune formation judiciaire] et a le droit d'être jugée dans un délai raisonnable" [quel délai précisément?...]

paragraphe 4 de l'article 5 de l'annexe 12
"Toute personne privée de sa liberté par arrestation ou détention a le droit d'introduire un recours devant un tribunal, afin qu'il statue à bref délai [quel délai précisément?] sur la légalité de sa détention et ordonne sa libération si la détention est illégale." [mais compte-tenu des dispositions précédentes, peu de détentions pourront être déclarées illégales, puisque justifiées par la Constitution]



ALERTE !!! LES PUCES SOUS-CUTANEES SUR LE POINT DE SUBMERGER LA PLANETE !!!

Chers amis,

J'ai failli étouffer en lisant l'article ci-dessous et ses conséquences, et vous allez comprendre pourquoi !!!

Verichip Corporation, par l'entremise de eXI Wireless, vient d'entrer DANS LE PROGRAMME GENERAL DE L'ADMINISTRATION DES SERVICES DES U.S.A. !

ET attendez, vous ne connaissez pas encore la meilleure : CELA VA PERMETTRE A TOUTES LES AUTORITES FEDERALES ET GOUVERNEMENTALES, LES AGENCES ET LES INSTALLATIONS (centres) DANS LE MONDE ENTIER D'ACHETER RAPIDEMENT LES PRODUITS D'eXI WIRELESS BASES SUR LA RFID, DONT L'ABJECTE MICRO-PUCE SOUS-CUTANEE, LA VERICHIP !!!

On peut donc s'attendre, malheureusement et si la masse reste toujours aussi inerte, à un véritable TSUNAMI DE PUCES, UNE INVASION DE MICRO-PUCES SOUS-CUTANEES POUR HUMAINS DANS LES TOUT PROCHAINS MOIS !!!

Les liens de Applied Digital Solutions avec les commerciaux (multinationales) et les gouvernements sont encore renforcés dans cet article !

Verichip et Applied Digital viennent donc de frapper un très grand coup, en entrant dans les installations gouvernementales des U.S.A. et d'autres pays, MAIS AUSSI en se répandant dans de nombreuses applications dans d'autres secteurs, et ce à un niveau...MONDIAL !

Je vous laisse découvrir sans plus attendre la traduction que je vous ai fournie ci-dessous de l'article qui a été publié sur http://biz.yahoo.com/bw/050519/195330.html?.v=1

Bonne lecture, bonne réflexion et, j'ose encore l'espérer pour nous tous, bonne action. Vic.

***************

L'acquisition récente de VeriChip Corporation, eXI Wireless, est ajoutée au programme général de l'administration des services des Etats-Unis

Jeudi 19 mai 2005, 9:14 a.m.

Le programme permet à toutes les autorités, agences et centres fédéraux et du gouvernement d'acheter immédiatement les produits d'eXI immédiatement

DELRAY BEACH, Floride -- (BUSINESS WIRE) -- Le 19 mai 2005 -- VeriChip Corporation, une filiale complètement possédée par Applied Digital (NASDAQ:ADSX - News),a aujourd'hui annoncé que sa récente acquisition, eXI Wireless, maintenant part intégrante de VeriChip Corporation, a été ajoutée au programme général de l'administration des services des Etats-Unis (GSA), GSA# Gs-35-f-0144l.

eXI travaille en coopération avec Information Access Solutions, Inc. (IAS) de Woodbridge, en Virginie, un fournisseur principal de solutions Internet à la fois pour les secteurs commerciaux et gouvernementaux. IAS est une petite entreprise possédée par des vétérans et des handicapés de service.

Le contrat de GSA permet à toutes les autorités gouvernementales et fédérales, les agences et les installations dans le monde entier d'acheter rapidement les produits d'eXI. Les produits externes de eXI basés sur la RFID, Wander Protection ("Protection contre l'errance") et Infant Security ("Sécurité pour les jeunes enfants"), sont déjà installés et fonctionnels dans un certain nombre d'administrations des anciens combattants et dans des hôpitaux et cliniques Medcom du départememnt de la défense. Avec l'intégration de solutions externes de sécurité pour les gens basées sur la RFID, la compagnie offre à présent une myriade de produits RFID implantables, portables, et connectables pour l'utilisation dans les applications de soins de santé, gouvernementales et commerciales.

Commentant l'addition de la compagnie au programme général de l'administration des services des Etats-Unis, Kevin McLaughlin, Chief Executive Officer de VeriChip Corporation, a dit "Cet événement permettra à VeriChip Corporation de construire sur les installations existantes au sein du gouvernement fédéral. Ces produits ont été installés et utilisés par un certain nombre d'administrations des anciens combattants et dans les hôpitaux et cliniques Medcom du département de la défense pendant plusieurs années, principalement pour la protection contre l'errance et la sécurité pour les jeunes enfants. En se projetant maintenant dans le futur, nous prévoyons d'étendre l'utilisation de notre infrastructure et de nos étiquettes RFID afin de protéger, pister et localiser des capitaux et afin de fournir une sécurité de contrôle d'accès dans des installations gouvernementales. Ces types d'applications sont en fait conduits sous le Department of Homeland Security (département de la sécurité de la patrie) des Etats-Unis, nous permettant d'amener les deux décennies d'expérience dans le domaine de la RFID que VeriChip Corporation fournit à présent dans de plus larges situations et applications au sein du gouvernement".

Encore une video de promotion de l'implant sous cutané !
Sur http://www.adsx.com/content/index.htm
Aller sur : Press room ; video newsreel
Cliquer sur : ABC World news with Peter Jennings


EDUCATION - PROPAGANDE - FORMATION - SENSIBILISATION DU CHEPTEL HUMAIN AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES LIBERTICIDES : EXEMPLE CONCRET

Chers amis,

Voici que je viens de voir un CD-ROM produit par la "brave" Région wallonne (via l'AWT - agence wallonne des télécommunications) et destiné à l'éducation des masses aux nouvelles technologies.

Le CD s'intitule "Petits et grands, tous devant l'écran" (tout un programme ! ). Sous-titre : premiers pas dans les TIC (TIC désignant les technologies de l'information et de la communication).

Ce CD est donc bien en parfait alignement avec les projets de l'e-government belge... Nous allons constater que le gouvernement instille l'apprentissage aux technologies liberticides dans l'éducation.

Voyons voir à présent de façon rapide le contenu de ce CD (dos du boîtier du CD) :

PREMIERS PAS DANS LES TIC

Les proverbes animaliers :

- Le cheval et l'âne
- Le chien et le chat
- La basse-cour

Les modules de cours

- L'ordinateur et ses périphériques
- La photographie numérique
- La téléphonie mobile
- La carte d'identité électronique ( commentaire : préparation et programmation du bétail humain à la première phase de suppression progressive des libertés)

- Internet et son fonctionnement
- La recherche d'informations sur Internet
- L'image et le son sur Internet
- Le courrier électronique
- Le commerce électronique
- L'argent électronique (commentaire : préparation et formattage - en douceur, bien entendu - du troupeau humain à la société sans argent cash)
- L'Internet banking
- Le phénomène Open Source]
- L'Internet citoyen

Que dire après cela ? Vous venez d'obtenir la preuve par A+B du lavage de cerveau, via un moyen physique de PROPAGANDE (le CD-ROM), un lavage de cerveau effectué en faveur des outils imposés par le nouvel ordre mondial !

Je ne dis pas que tout est mauvais là-dedans, mais je dis que le mouvement de CONDITIONNEMENT du peuple aux technologies liberticides est déjà en marche.

Vous remarquerez d'ailleurs que ce CD-ROM est aussi proposé aux PETITS, donc à la jeune génération qui, encore une fois, représente un enjeu MAJEUR dans l'établissement des technologies liberticides : habituez-les à ces saloperies tueuses de liberté dès leur plus jeune âge, et au bout des quelques années, tout cela semblera absolument "NORMAL" pour les citoyens !

Evidemment, en touchant les enfants, on en profite AUSSI pour toucher les parents et les adultes...

Bref, tout va très bien, madame la Marquise... Le troupeau suit... Et demain, on tond gratuit !

Bonne réflexion, Vic.

IMPORTANT !!!

Chers amis,

Voici les dernières nouvelles liberticides au niveau des USA, où les prisonniers du comté de Los Angeles vont porter bientôt des TAGS RFID, ainsi que le personnel des prisons !!!

On a bien évidemment prévu d'étendre ce système à tout le pays prochainement...

Nous savons quelle sera la prochaine étape, puisque des plans datant de la fin des années '80 prévoyaient déjà d'implanter les détenus avec des micro-puces sous-cutanées !

Des prétextes de sûreté "pour tout le monde" et des arguments financiers à la noix servent d'excuses lamentables pour justifier cette violation des libertés, de la constitution et des droits de l'homme. On oublie de parler d'une chose, au niveau financier : le coût indécent que vont engendrer les équipements en technologie RFID...

Rappelons enfin qu'en Belgique, pour ne citer que cet exemple-là, les prisonniers libérés sur parole se baladent DEJA avec un bracelet à puce... Nous ne sommes donc pas à l'abri de telles résolutions, et nous sommes même à l'avance sur les U.S.A. !

Voici à présent la traduction de l'article qui a été publié sur http://news.com.com/L.A.%2BCounty%2Bjail%2
Btags%2Binmates%2Bwith%2BRFID/2100-7337_3-5710561.html
et sur http://www.prisonplanet.com/articles/may2005/180505tagsinmates.htm

Bonne lecture et bonne réflexion. A plus tard, Vic.

*************

Une prison du comté de Los Angeles étiquette ses détenus avec des RFID

CNet| Le 18 mai 2005

Le prochain accessoire de mode pour quelques détenus à la prison du comté de Los Angeles sera un bracelet d'identification par radiofréquence.

Le plus grand système de prison du pays a lancé un projet pilote avec Alanco Technologies pour pister des détenus en utilisant cette technologie, également connue sous le nom de RFID.

La première phase impliquera d'installer un système RFID dans un service de 1800 détenus, le service est du centre de détention de Pitchess à Castaic, Californie, d'ici l'automne 2005. Si elle réussit, et qu'un financement peut être obtenu, le comté étendrra le système dans tous ses centres de prison.

Dans les réseaux de prison possédant une telle technologie, des lecteurs de RFID sont plantés dans toute la prison en si grand nombre que les détenus portant ces bracelets peuvent être continuellement pistés. Quand un détenu arrive à la portée d'un senseur, celui-ci détecte sa présence et enregistre l'événement dans une base de données. Donc, si un assaut se produit la nuit, les fonctionnaires de la prison peuvent regarder les notations des RFID et identifier qui était sur la scène à l'heure de l'incident. Essayer de bidouiller le bracelet envoie une alarme au système. Le système peut également avertir des rassemblements de gang.

Aussi Orwellien que semble l'étiquetage, la violence des détenus a diminué dans les prisons où des systèmes semblables de RFID ont été installés, selon Alanco. Les gardes portent également des étiquettes RFID dans ces centres.

"Le souci primaire du département du shérif est la sûreté à la fois de notre personnel et des détenus logés dans nos centres", a dit Marc Klugman, chef des services de la Division Correctionnelle du shérif.

En 2004, il y eut environ cinq décès de détenus, et des blessures portées à 1.742 détenus et à 88 membres du personnel dans les sept centres qui composent le système de prison du comté de Los Angeles, selon le comté.

Alanco estime que le système pénitentiaire à lui seul pourrait devenir un marché d'un milliard de dollars, alors que les prisons pourraient compter de $500 millions à $700 millions de revenus.

LES BRITS Y PASSE !!!

Chers amis,

Cette crapule de Tony Blair commence son troisième mandat, et il le commence bien mal puisqu'il s'est JURE de FAIRE PASSER LES CARTES D'IDENTITE A PUCE (de gré ou de force, apparemment, suivant sa déclaration TRES ferme) EN GRANDE-BRETAGNE !!!

Et ce salaud de Blair est soutenu par la reine Elisabeth II, ce vieux reptile sournois qui s'est empressé de l'appuyer.

Mais ceci nous concerne TOUS, puisque les projets repris dans l'article que je vous ai traduit ci-dessous et qui a été publié sur
http://news.yahoo.com/news?tmpl=story&u=/afp/20050517/ts_afp/
britainpolitics_050517163635
, ces projets vont donc EGALEMENT être appliqués AILLEURS EN EUROPE, dixit El-lizard-birth II !!!

Voyez plutôt les "merveilleux projets" que cette bande de joyeux drilles du gouvernement U.K. ont concocté pour les pauvres Britanniques :

- imposition (sans consentement du peuple) d'une carte d'identité

- renforcement des contrôles de l'immigration

- plans pour poursuivre "la lutte contre le terrorisme"

- réformes au niveau du service national de la santé (ne soyons pas surpris si la verichip venait à se répandre dans les hôpitaux britanniques, puisque ce mouvement a déjà commencé et va sans doute s'accélérer outre-Manche !)

- réformes au niveau de l'éducation (tags RFID pour tous les étudiants ?)

- mesures au niveau du droit pénal (là, une fois de plus, on est en droit de craindre le pire...)

Décidément, ce sera le retour au 3e Reich, cette année en Europe !

Les Britanniques auront bien besoin du soutien des autres peuples et nations européennes...

Je vous propose à présent de vérifier tout ceci en lisant l'article qui vous explique tout ceci en détail...

Bonne lecture et bonne réflexion, Vic.

*************

Blair, dans une position plus faible, met la pression avec les cartes d'identité controversées

Le Premier ministre Tony Blair s'est embarqué dans son troisième et dernier mandat dans sa fonction avec des plans controversés pour les cartes d'identité, un arrangement susceptible de tester sa majorité brusquement réduite au sein du parti travailliste au parlement.

Le projet de la carte d'identité se trouvait parmi les mesures anti-terreur et de sécurité annoncées mardi par la reine Elizabeth II lors de la ré-ouverture officielle du parlement après l'élection générale du 5 mai, lorsque le parti travailliste de Blair gagna la réélection. La monarque, faisant la déclaration d'intention traditionnelle écrite par le gouvernement avant une session parlementaire, a annoncé un programme d'approximativement 40 mesures prévues qui formeront une importante partie du legs politique final de Blair. Le premier ministre, au pouvoir depuis 1997, a promis de quitter (son poste) près de la fin de son troisième mandat, bien qu'une série de rebelles du parti travailliste l'ait invité à s'en aller plus rapidement, avec le ministre des finances Gordon Brown vu comme son successeur probable. Lors de l'élection générale, le parti travailliste (Labour) a été réélu avec une majorité parlementaire de 67, confortable selon les normes historiques mais bien en-dessous des 167 vus à l'élection de 2001.

Le passage du projet de loi concernant la carte d'identité via le parlement est susceptible d'être le premier grand défi du premier ministre afin d'écraser la rébellion parmi les membres du parlement rebelles au sein du Labour prompts à tirer profit de cette marge nouvellement réduite.

"On fera avancer la législation afin d'introduire un projet de cartes d'identité", a dit la monarque, resplendissante dans sa couronne, en longue et lourde robe d'ermine et parée de tous ses bijoux de cérémonie, dans sa seule mention du projet durant l'allocution de 25 minutes connue sous le nom de discours de la Reine.
La mesure avait été planifiée avant l'élection, mais avait rencontré une opposition féroce au sein du Labour et fut abandonnée durant les jours précédant la dissolution du parlement, dû à un manque de temps.

Les cartes d'identité sont banales dans la plupart des pays européens, mais elles jamais n'ont jamais été introduites de manière permanente en Grande-Bretagne, où beaucoup de citoyens craignent qu'elles compromettent leurs droits civiques.

La mesure est vise officiellement la lutte contre les personnes obtenant frauduleusement des avantages de l'état, mais fait également partie du combat plus large du gouvernement contre le terrorisme, suite aux attaques du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.

Les organismes des Droits de l'Homme ont longtemps condamné le projet, avec Shami Chakrabarti, chef du groupe Liberty ("Liberté"), condamnant "un discours de la Reine révélant un manque chronique de respect pour nos traditions démocratiques".

Ailleurs dans l'allocution de la monarque, elle a décrit d'autres plans pour "poursuivre le combat contre le terrorisme au Royaume-Uni et ailleurs", mesures qui prévoient d'inclure une loi créant les offenses criminelles d' "actes préparatoires au terrorisme" et "glorifiant ou trouvant des excuses" au terrorisme.

En plus, le gouvernement a promis un programme ambitieux de réforme dans des secteurs comprenant les contrôles de l'immigration -- qui seront rendus plus durs -- l'éducation, le service national de la santé (National Health Service ou NHS) et le droit pénal.

S'adressant à la Chambre des Communes plus tard ce mardi, Blair a qualifié le programme de "quintessentiellement nouveau", un terme étroitement lié au premier ministre, qui se réfère à la ligne centriste que le parti a poursuivi sous Blair.

"Au coeur du discours de la Reine se trouvent les politiques qui préparent notre économie pour le futur, qui continuent l'investissement dans et réforment le NHS et notre système d'éducation, protègent nos citoyens contre le terrorisme et le crime," a-t-il dit. Il a également avertit que le plan pour les cartes d'identité ne serait pas postposé une fois de plus, appellant des dernières la " politique évidente pour la sécurité dans les temps où nous vivons".

!!! MEGA IMPORTANT !!!

Chers amis,

Si vous habitez en France, je vous propose aujourd'hui de faire un petit tour sur Internet et de voir ce que votre "admirable" et "brave" gouvernement projette au sujet des nanotechnologies et des nanobiotechnologies.

Un rapport (apparemment) complet du SENAT est disponible à l'adresse suivante et vous prouve par A+B que vos politicards ne vous oublient certainement pas :

http://www.senat.fr/rap/r03-293/r03-293_mono.html#toc135

Vous constaterez dans ce rapport combien on balaie certains risques latents (principe de précaution) des nanotechnologies et combien on encense ce genre de danger à l'échelle moléculaire.

Les mêmes imbécilités médicales et humanistes que d'habitude nous sont évidemment jetées au visage... Mais nous savons que des risques immenses existent.

Je vous souhaite une bonne lecture et une fameuse réaction.

A plus tard, Vic.

HYPER IMPORTANT !!!

Chers amis,

Voici un petit article qui va encore "réjouir" nos amis Français ! Car l'immonde ministre Dominique de Villepin a des projets de mégabase de données en tête, et il compte bien les réaliser de façon dictatoriale et crapuleuse au mois de JUIN !

Une réaction populaire, VITE, ou vous vous retrouverez tous et toutes dans une base de données géante qui supprimera un peu plus encore les libertés et favorisera le contrôle total et la surveillance des masses !
L'article ci-dessous a été publié sur http://www.liberation.fr/page.php?Article=297085#

Bonne lecture, bonne réflexion et à plus tard, Vic.

************

Le guichet unique nuit-il à la vie privée?
Craintes autour des dérives des données centralisées.

Par Florent LATRIVE
mardi 17 mai 2005

Qu'elle est sexy, l'administration électronique, avec ses services en quelques clics épargnant à l'usager attentes pénibles et formulaires innombrables ! Exit Courteline... pour mieux rencontrer Big Brother ? Car là où le citoyen peut gérer ses relations administratives d'un geste de la souris, le risque existe que l'Etat puisse, d'un même geste, le surveiller.

Amis paranos, officiellement, pas de panique. Depuis les prémices de l'administration électronique, des palanquées de rapports ont été publiées sur les garanties à apporter en matière de vie privée : sa mise en place «ne saurait avoir pour résultat de permettre d'augmenter le niveau de surveillance du citoyen», rappelait ainsi le magistrat Pierre Truche dans un livre blanc publié en 2002.

Ennemi. A cette aune, l'objectif ultime d'un guichet unique électronique poursuivi par l'Etat vise à respecter ce principe : si le citoyen internaute pourra gérer plus aisément ses démarches à partir d'un portail personnalisé, genre «mon. service-public.fr», il gardera le contrôle des documents fournis à telle ou telle administration. Car l'ennemi, c'est bien sûr la centralisation des données. «Il faut bien séparer les sphères de relation des citoyens à l'administration : santé, impôts, intérieur, etc.», rappelle le sociologue des techniques Patrice Flichy, coauteur du livre blanc avec Pierre Truche. Il ajoute que «la centralisation est toujours dangereuse et qu'il faut toujours prévoir le pire afin d'éviter que les fichiers puissent servir à un régime policier».

Or les caractéristiques de l'informatique ­ bases de données et interconnexion facile des fichiers ­ sont porteuses d'une double tentation : celle de la demande de simplicité côté usagers et d'efficacité côté administrations, avec le risque d'un Big Brother simple et efficace à l'arrivée.

C'est d'ailleurs après la polémique provoquée par le projet Safari d'interconnexion de tous les fichiers administratifs dans les années 70 qu'avait été créée en France la Commission nationale informatique et libertés (Cnil), censée enrayer les dérives. Cette dernière étudie bien sûr les projets d'administration électronique, «sans avoir identifié de difficulté majeure», selon son secrétaire général, Christophe Pallez.

«Très concerné». Mais c'est sur un chantier proche qu'elle concentre son attention : le projet d'identité nationale électronique sécurisée (Ines), une sorte de carte Gold de l'intimité, avec puce électronique et empreintes digitales. Si cette carte high-tech vise évidemment à lutter contre la fraude, elle est aussi supposée servir à s'identifier auprès des différentes administrations via l'Internet. A la Cnil, on se montre «très concerné» car ce projet prévoit de mettre fin à l'éclatement des fichiers d'état civil au niveau des mairies pour constituer des mégabases nationales d'identité et d'empreintes digitales, alors qu'«il n'y pas actuellement de fichier de la population en France», rappelle Christophe Pallez. Le ministre de l'Intérieur, Dominique de Villepin, a promis de faire passer son projet de loi en conseil des ministres en juin.

!!! ALERTE ROUGE !!! ALERTE ROUGE !!! LA PUCE SOUS-CUTANEE EST DEJA EN BELGIQUE !!!

Chers amis,

Ca y est, on le sentait bien arriver... Je vous l'avais dit et redit : sans une REACTION FERME ET DES ACTIONS EN FORCE ET EN NOMBRE, NOUS ALLONS VOIR CES SYSTEMES ARRIVER CHEZ NOUS ? Il n'y a pas eu suffisamment de réactions ? Voici donc le résultat de l'apathie générale...

LA BELGIQUE POSSEDE DEJA, SUR SON SOL, UN DISTRIBUTEUR/VENDEUR DE MICRO-PUCES SOUS-CUTANEES D'IDENTIFICATION !!!

Boum ! Dans la gueule... Aïe, ça fait mal, ça fait très très mal !

Ce n'est pas une mauvaise blague, et je vous conseille donc de découvrir le site de l'immonde compagnie "METAGAM" (retenez bien ce nom pour de futures références), compagnie qui "fabrique des produits d'identification depuis 1953" !!!

Cette compagnie réunit tous les éléments liberticides indispensables au nouvel ordre mondial : tags RFID, micro-puces implantables et... systèmes de pistage !!! Tout cela pour la "finance, le transport, les applications médicales et le domaine de la sécurité" !

Les micro-puces sous-cutanées pour humains proposées par cette infâme compagnie font partie de la gamme des puces sous-cutanées de Destron Technologies !

Les coordonnées de cette entreprise : Metagam, Nijverheidsstraat, 9, 2530 - Boechout, Belgique. Téléphone : +32 (0)3/ 455.24.45 Fax : +32 (0)3/455.96.18 Adresse e-mail : [email protected]

Site web : http://www.metagam.com/

LA PAGE QUI DIT TOUT, AVEC PHOTOS DE LA PUCE SOUS-CUTANEE ET DES SCANNERS QUI VONT AVEC : http://www.metagam.com/electronic_i_d_.htm

En ce qui concerne la puce sous-cutanée en Belgique, l'info est vraie, mais uniquement pour les... aniimaux ! TOUTEFOIS, la firme à laquelle la compagnie belge achète les transpondeurs pour animaux est Destron Fearing, et cette firme n'existe plus en tant que telle car elle a été reprise par... DIGITAL ANGEL, filiale de Applied Digital Solutions et qui a développé les premières puces sous-cutanées pour humains ! AUTREMENT DIT, CELA SIGNIFIE QUE VERICHIP CORPORATION (qui est AUSSI une filiale de Applied Digital Solutions et qui a repris les puces pour humains) POSSEDE UNE PORTE D'ENTREE EN BELGIQUE !!! Voilà pour la rectification et les précisions...

Je vous avais toujours dit qu'il valait mieux prévenir que guérir, et j'ai milité pendant plus de 2 ans en ce sens... Trop tard ! Nous allons à présent devoir tenter de "guérir" ce mal diabolique, lutter contre la propagande pro-puce des mass médias et contre l'expansion de cette technologie liberticide, dictatoriale, totalitaire de contrôle total, de surveillance et de contrôle mental des populations, technologie supportée par les gouvernements et les multinationales faisant partie intégrante du nouvel ordre mondial !

Et guérir va être bien plus difficile que de prévenir. Mais comme les gens se montrent très très "actifs", je sens qu'on va déguster !

2020, dernière limite pour le puçage GENERALISE et OBLIGATOIRE des populations... Il s'agit de se bouger un fameux coup, sinon...

Le choix se fait de plus en plus précis, à présent : entrez en résistance, ou remontez vos manches pour le temps où l'on viendra vous "proposer", puis vous IMPOSER, cette horreur sous-cutanée !

Aujourd'hui est un jour à marquer d'une pierre noire, définitivement ! L'Europe occidentale est presqu'entièrement contaminée par la peste de l'implant RFID sous-cutané. Serons-nous à la hauteur pour éviter le pire ???

Je pleure aujourd'hui sur la population et l'avenir de mon pays, une Belgique qui a déjà commencé à être rongée par les technologies liberticides...

Le temps est venu PLUS QUE JAMAIS de se bouger et de faire un dernier effort. Je ne peux que vous conseiller également de vous ménager une sortie de secours et de vous préparer au cas où le pire arriverait. Et à la vitesse où s'enchaînent les événements...

Bonne réflexion (et, j'ose encore l'espérer pour nous tous, bonne action). Vic.

MEME DANS VOS CHIOTTES, IL Y AURA DES RFID !

Chers amis,

Pour ceux qui se demanderaient encore si la RFID va tout envahir, voici la traduction d'un article présent sur
http://news.com.com/2061-10790_3-5709500.html?part=rss
&tag=5709500&subj=news


Anecdotique, mais révélateur...

Et ben MERDE, alors !

Et c'est encore au Texas (un des 2 Etats les plus liberticides au monde, avec la Floride) que cela se passe !

L'article, ci-dessous...
Bonne réflexion, Vic.

LA RFID VA SUR LE POT

Une compagnie de Houston, AcquaOne Technologies, s'est rassemblée en équipe avec Texas Instruments pour amener la RFID dans vos toilettes.
La compagnie dit que le système de toilette de haute technologie, appelé l'H2ORB, peut détecter à l'aide d'un système sans fil les fuites et les débordements, envoyer des alertes et couper l'alimentation en eau.

Source officielle : http://www.aquaone.com/news-details.asp?ID=-115866297

Chers amis

La solution de dictature finale et de contrôle total des populations avance à très grande vitesse (logique, puisque personne ne s'y oppose) !

Ci-dessous, la traduction d'un article publié sur
http://www.prisonplanet.com/articles/may2005/
130505irisscanning.htm
et http://www.local6.com/news/4479554/detail.html
et qui nous signale que le scan de l'iris va à présent, EN PLUS des empreintes digitales, être de rigueur aux U.S.A. !!!
On va commencer par la Floride au départ, puis REPANDRE ET RENDRE OBLIGATOIRE le système dans tous les U.S.A. !

Cet Etat (la Floride) est, avec le Texas bien entendu (état de W. Bush), l'un des états les plus liberticides du monde ! Et tout cela se passe dans le "pays des hommes libres", évidemment !

En effet, la Floride, où le frère de George W. Bush, Jeb Bush, est gouverneur, est, comme par un "malencontreux hasard" l'un des états d'où le "mal" de la dictature, des technologies liberticides et des biométries est parti.

Rappelons en effet que c'est en FLORIDE que le recomptage malhonnête des votes en faveur de ce dictateur de W. Bush s'était effectué en 2000, que c'est toujours en FLORIDE que Applied Digital a développé puis implémenté sa micro-puce sous-cutanée pour les humains, et que c'est ENCORE EN FLORIDE que les dernières biométries "de pointe" sont IMPOSEES à présent !

Je vous invite à présent à lire la traduction de l'article, ci-dessous...

Bonne lecture et bonne réflexion, Vic.

*************

Le scan de l'iris va commencer à l'Aéroport International d'Orlando :

Local 6/Le 13 mai 2005

ORLANDO, Floride -- L'aéroport le plus occupé de la Floride commencera à employer la technologie de pointe de scan de l'iris pour filtrer les terroristes potenriels et pour ajouter une couche additionnelle de sécurité, selon Local 6 News.

Les ouvriers et d'autres personnes à l'aéroport international d'Orlando auront les deux iris scannés par des ordinateurs spéciaux pour déterminer leur identité.

"Ce sera une couche additionnelle d'information qui sera inscrite, qui sera de l'information biométrique", a dit le directeur de sécurité d'OIA Brigitte Rivera Goersch. "Les iris des employés seront inscrits pour une couche additionnelle de sécurité."

Le Airport Access Control Pilot Program (programme pilote de contrôle d'accès à l'aéroport) ou AACPP est le premier de la sorte, selon le rapport.

Une personne serait requise de se tenir devant un miroir spécial et avoir les deux yeux scannés.

"On doit vérifier les deux iris, pas simplement un iris", a dit Goersch. "Statistiquement, c'est très fiable. Les scanners de l'iris -- la technologie de scan de l'iris -- est considérée comme l'une des technologies biométriques les plus fiables".

"vous savez, (c'est) juste comme nous faisions avec les avions avec les portes du cockpit et les maréchaux de l'air et tout ce genre de trucs", a dit le directeur fédéral de la sécurité Art Meinke. C'est juste une autre étape afin d'essayer de trouver ce que nous pouvons améliorer."

Local 6 News a signalé que l'essai de 90 jours pourrait être augmenté et par la suite déplacé aux aéroports dans toute la nation.

!!! ATTENTION : TEXTE DE VALEUR ABSOLUMENT INEGALEE !!!

CAPITAL ET URGENT : LISEZ VITE ! LE TEMOIGNAGE D'UN PUCE COMPLETEMENT MALADE, AVEC EGALEMENT DES REVELATIONS CHOC !!!

Chers amis,

Je viens de vous traduire le texte qui suit et qui est disponible , ainsi que du matériel audio et vidéo qui l'attestent, sur le site d'Alex Jones à l'adresse suivante :

http://www.prisonplanet.tv/audio/130505forcedchipping.htm

Ce texte possède une valeur IMMENSE. Pourquoi ? Tout d'abord, parce que vous verrez le degré d'inconscience et de mauvaise foi qu'un individu peut atteindre face au terrible problème de la micro-puce sous-cutanée pour humains !

Ensuite, parce que CE TEXTE CONFIRME BIEN, UNE FOIS POUR TOUTES, QU'UNE CONSPIRATION MONDIALE PLANE SUR L'HUMANITE EN CE QUI CONCERNE L'OBLIGATION TRES PROCHAINEMENT D'ETRE PUCE !

Finalement, aussi, parce que ce texte CONFIRME BIEN QUE LES PLANS DEMONIAQUES DU NOUVEL ORDRE MONDIAL EN VUE D'IMPOSER ET DE RENDRE OBLIGATOIRE LA PUCE SOUS-CUTANEE, Y COMPRIS POUR VENDRE ET ACHETER, SONT REELS ET ABSOLUMENT REPUGNANTS !

Voici donc l'interview du siècle, réalisée par Alex Jones auprès du diabolique chef pucé (et très certainement manipulé mentalement) de la police du Comté de Bergen, j'ai nommé Jack Schmidig.

On remarquera aussi que ce chef de police, dont les déclarations manquent de toute conscience, morale et humanité, est impliqué (à un niveau inférieur) dans certaines suites et manipulations des attentats du 11 septembre 2001...

Une interview avec des déclarations choc, crapuleuses, qui vous laissent bien comprendre que les gens qui se font pucer ont abandonné toute raison et tout sens de l'humanité... :diable:

Les passages incontournables ont été soulignés...

Je tiens aussi à préciser que cet article vous expliquera mieux que tout autre le problème ultimement grave devant lequel nous nous trouvons, et le CHOIX simple mais SANS COMPROMIS devant lequel nous nous trouvons, déjà aujourd'hui !

Bonne lecture et bonne réflexion. Je vous souhaite aussi, après la lecture de ce texte abassourdissant, de persévérer et de redoubler dans votre action contre les puces et contre tous les moyens liberticides. Car vous l'aurez enfin compris : SI NOUS NE REAGISSONS PAS IMMEDIATEMENT, NOUS SOMMES CUITS ET RECUITS !

Vic.

*************

LE CHEF DE LA POLICE, QUI A RECU LA VERICHIP, DEFEND LE PUCAGE FORCE DU GOUVERNEMENT POUR ACHETER ET VENDRE

Le chef de la police du comté de Bergen, dans le New Jersey, Jack Schmidig, aboya, "Si je fais confiance au gouvernement? Je suis le gouvernement!" lorsqu'il défendit le puçage par implant rendu obligatoire par la loi et préparé par le gouvernement afin d'acheter et vendre.
Schmidig a fait les titres des journaux dans tout le pays lorsqu'il s'est fait personnellement pucer le mois dernier.

Article connexe: Le chef de la police du comté de Bergen reçoit la verichip http://www.prisonplanet.com/articles/april...iefofpolice.htm

Des problèmes pour écouter l'audio ? Enclenchez directement le son avec Real Player ou téléchargez la vidéo en utilisant le lien suivant : http://www.prisonplanet.tv/audio/130505schmidig.mp3

Interview de Jack Schmidig, chef de police de comté de Bergen, New Jersey. L'émission Radio d'Alex Jones, le 12 mai 2005

AJ (Alex Jones) : C'est passionnant d'accueillir cet invité. C'est une histoire intéressante. Elle est couverte par Business Wire, Associated Press, vous n'avez qu'à les nommer. En retournant en arrière le 22 avril, chef de la police du comté de Bergen (ils ont un chef de police pour le comté), Jack Schmidig, mène le marketing expansionniste régional de VeriChip en recevant une VeriChip. Rappelez-vous à présent que l'année dernière, le ministre de la Justice mexicain a dit à plus de 160 de ses employés, ou même plus, qu'ils devaient prendre cette puce pour entrer dans des secteurs bloqués. Le chef de la police n'oblige pas ses employés la prendre. Bien que je devine qu'il pourrait la recommander. Mais nous rejoignant pour parler de cette question importante, voici le chef Jack Schmidig. Chef, c'est bon de vous avoir avec nous.

JS (Jack Schmidig): Merci.

AJ: Dites-nous comment ceci s'est produit, pourquoi vous avez eu l'idée? Qu'avez-vous fait? Vous vous êtes fait pucer. Dites-nous-en un peu plus.

JS: Cela a commencé par un de mes chers amis, M. Nicholas Minicucci, qui est le fondateur de la Molly Foundation. C'est une fondation pour la recherche sur le diabète. Sa fille Molly a eu la maladie pendant vingt années. Et je suis un membre du comité directeur de la Molly Foundation. Lui, M. Minicucci, a proposé l'idée, via la compagnie de VeriChip, d'implanter une puce dans votre - la mienne est dans mon bras - je ne sais pas si elle peut être localisée ailleurs. Mais elle est aisément disponible afin d'obtenir votre information médicale. Quand vous vous faites implanter la puce, ils vous posent une série de questions. Êtes-vous allergique à quelque chose? Vous êtes proche d'un parent? Qui voulez-vous qui reçoive cette information? Toutes sortes de séries de questions. Et en scannant la puce dans mon bras, ils ont un accès immédiat à mes antécédents médicaux.
AJ: Quand avez-vous été implanté?

JS: Le 12 avril.

AJ: Et cela a retenu beaucoup d'attention. Vous rendez-vous compte de ce que le ministre de la Justice mexicain a fait ?

JS: Non, pas du tout.

AJ: Ouais, ça devient important dans un... - également, j'ai entendu des forces spéciales elles-même que certains d'entre elles ont la micro-puce.

JS: Je puis peut-être vous dire peut-être comme aperçu à ceci que mon berger allemand a été implanté avec une puce pour l'identification. La mienne n'est pas pour l'identification. Ce n'est pas comme un dispositif de pistage qui émet un... - vous savez, un transpondeur qui va vous suivre partout. Le protocole ici au New Jersey sera, si vous êtes admis dans un hôpital, si pour quelque raison vous êtes frappés d'incapacité et ne pouvez pas fournir cette information, ils peuvent scanner cette puce dans votre bras et, par l'accès de l'ordinateur, accéder à vos antécédents médicaux. Donc, ils peuvent potentiellement découvrir ce qui ne va pas chez vous.

AJ: Bien, Applied Digital a maintenant acheté un logiciel à une compagnie traitant les tours cellulaires (NDT : antennes-relais pour GSM). Et ils disent qu'avec une plus grande puce, ils vont pouvoir être en mesure, puisque vous avez parlé de cela, avec la RFID (dispositifs d'identification par radiofréquence) de l'employer comme système de pistage. Vous rendiez-vous compte de cela?

JS: Non, mais quelle taille cette puce doit-elle pour vous suivre partout ou pour que des signaux de radiofréquence émanent de votre corps?

AJ: [réplique du tact au tac ] Scannez-la, obtenez le numéro de données et puis vérifiez-le dans les bases de données. Ils disent, juste en ce moment, qu'une puce d' environ un pouce de long et environ un quart de pouce de large ou même plus petit, pourra fonctionner jusqu'à deux cents pieds.

JS: Wow. Bien, la micro-puce que j'ai dans mon bras possède environ la taille d'un grain de riz.

AJ: J'ai vu la version actuelle. Nous avons interviewé le scientifique qui l'a inventée. Nous avons interviewé le CEO il y a quelques années. Nous avons interviewé la famille de Tipson, vous savez la famille qu'un... - les Jacobsons, je crois, qui se sont faits pucer. Mais que les autres, les officiers sous votre commandement, ont pensé de ceci?

JS: Pour être honnête avec vous, je ne pense pas que cela a obtenu la reconnaissance que ça devrait avoir. Je pense que c'est une idée exceptionnelle et je connais un autre officier qui s'est fait implanter la puce et mon secrétaire, qui est hypoglycémique. Ceci, au début, a commencé ici comme résultat de la recherche sur le diabète et de la Molly Foundation. Elle a eu un rendez-vous pour se faire implanter la puce également.

AJ: Bien, ils ont les "chip mobiles" (NDT : bus qui sillonnent les USA afin de trouver des volontaires pour le puçage). Vous les avez vu, ceux-là?

JS: Non, c'est... - nous sommes dans les tout premiers développements de la puce, ici au New Jersey. Je ne sais rien d'aucune autre salle qui (la) fournit ou...

AJ: VeriChip a ces "chip mobiles" qui circulent pour le puçage. Ils ont M. Chip ("Monsieur Puce"). Vous n'avez pas entendu parler de cela?

JS: Non.

AJ: Ouais, ils ont donné des lecteurs à quelques hôpitaux en Floride mais seulement à quelques-uns. Ont-ils donné des lecteurs aux hôpitaux du New Jersey?

JS: Il y a seulement un hôpital dans l'état (qui les a reçus) et c'est le North County qui le fait en ce moment.

AJ: Intéressant. Bien... avez-vous entendu parler à Miami et également en Espagne et maintenant en Allemagne et en Angleterre et d'autres secteurs que la puce, cette même puce sert à entrer dans la zone des VIP?

JS: Non, ils scannent votre bras pour entrer dans des secteurs déterminés? Cela peut potentiellement être poru des applications futures, je peux voir des événements à accès réduit comme peut-être une bal d'inauguration ou quelque chose comme ça pour le président où vous pourriez avoir besoin d'une de ces puces pour entrer. Mais je pense que nous sommes bien en avance en parlant de cela.

AJ: Avez-vous été approchés par VeriChip pour faire ceci? Ou est-ce que vous et votre ami avez juste spontanément voulu obtenir une puce?

JS: Je la voulais lui et tandis que je suis dans le comité directeur pour cette base, l'information a été amenée lors d'une réunion des administrateurs. Et j'ai pensé que c'était une idée exceptionnelle et j'ai dit mettez-moi dans ce projet. Et, comme je l'ai dit, je me suis fait implanter la puce le 12 avril. Et il n'y a aucun effet résiduel.

AJ: Donc attendez-vous alors que les lecteurs entrent dans les hôpitaux locaux. Parce que quelle utilisation va-t-on en faire si elles ne sont pas dans les hôpitaux locaux?

JS: C'est vrai. Cela va prendre un certain temps. Mais je suis sur le tranchant.

AJ: Votre fondation fait-elle pression sur l'hôpital?

JS: Oui. Tous les hôpitaux.

AJ: Vous savez que nous avons trouvé qu'un bon nombre de gens comme les Jacobsons et d'autres, ainsi que certains des hôpitaux qui ont accepté les lecteurs de puce dans la région de Miami et la région de Palm Beach avaient en fait des employés qui étaient des investisseurs ou même une partie de Applied Digital et c'est pourquoi ils font ceci. Êtes-vous un investisseur au sein d'Applied Digital?

JS: Pas du tout. Je n'ai aucune action boursière du tout là-dedans.

AJ: Et - je suis simplement curieux - qu'en est-il de l'individu qui est sur la fondation avec vous?

JS: Le président de la fondation, M. Minicucci?

AJ: Oui

JS: Je ne crois pas qu'il soit un actionnaire non plus.

AJ: Donc, à la base, quelqu'un a juste approché la fondation et vous, les gars, avez dit hé ceci est un bon bracelet médical simplement implanté.

JS: Absolument, c'était la logique qui se trouvait derrière la volonté d'obtenir la mienne (de puce).

AJ: Bien, écoutez chef, je vais être honnête avec vous sur mes vues concernant ceci.

JS: Bien sûr.

AJ: Vous savez que la route de l'enfer est pavée avec de bonnes intentions. Pour des gens comme vous, ceci semble bon. Hé, vous pouvez perdre un bracelet d'alerte médical. Qui veut un tatouage avec toutes vos données dessus? Ceci semble bon - ou pour des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou maintenant le bureau des prisons de Californie qui a signé un contrat - Reuters l'a rapporté mais ensuite ils ont laissé tomber sous l'examen minutieux du public - pour implanter des prisonniers, les prisonniers qui requièrent un maximum de sécurité. C'était il y a deux ans. Cela a été annulé. Il y a tous ces arguments pour la puce, mais quand vous y réfléchissez, cela ressemble à l'Apocaypse. Je veux dire les gens qui se font pucer. Applied Digital dit - j'ai reçu les cadres d'Applied Digital dans mon émission et ils disent oui, vous aurez ceci pour acheter et pour vendre. Et chacun à l'avenir prendra la puce. Je veux dire qu'ils l'ont dit. J'en ai les transcriptions sur mon site web.

JS: Bien, en ce moment, je pense que c'est une question d'opinion. Je ne crois pas que c'est Big Brother qui m'observe.

AJ: Mais je parle de la compagnie elle-même. Je veux dire vous pouvez dactylographier (sur le web) Applied Digital et on indique que la puce sera employée pour le pistage. Elle sera employée pour les prisonniers. Applied Digital sera employé pour des transactions sans argent cash. Entrez-le dans Google, chef, et vous le trouverez.

JS: Je suis sûr que ces potentiels sont là. Mon intention était de protéger ma vie. Si tout va bien, si quelque chose m'arrive et où je suis frappé d'incapacité et que je suis transporté à un hôpital, je veux que les gens sachent que je ne suis pas allergique à la pénicilline et mon proche parent est mon épouse. Contactez-la immédiatement. Des choses comme ça. C'est ce que je voyais.

AJ: Si vous étiez pris dans un accident de voiture, ne sauraient-ils pas tout cela à partir de votre voiture et de vos plaques d'immatriculation et votre...

JS: Potentiellement, bien sûr. Mais je pense que c'est un grand système de secours. Une autre chose qui nous a vendus sur une partie de ceci était, particulièrement pour la fondation, que si une personne entre dans un choc diabétique, parfois il peut sembler qu'elle est saoûle et les gens ne comprennent pas quels potentiels...

AJ: Non, il y a eu beaucoup de cas où la police pense que quelqu'un résiste lorsqu'il est en état de choc - et alors ils lui tirent dessus avec un taser (revolver électrocutant).

JS: Toute ce genre de trucs, donc si vous pouvez obtenir ce scan, vous savez que cette personne a une propension vers le diabète et que c'est un problème

[ réponse du tac au tac ] AJ: Je suis sûr que vous avez entendu parler du plan pour les routes nationales de péage?

JS: Oui.

AJ: Je veux dire qu'il en a été question dans Time, Newsweek et USA Today. Dans le Texas, c'est sur le point de passer dans la loi. L'année prochaine, avec nos autocollants d'inspection, nous recevrons tous des puces de pistage qui sont très petites et qui sont lues à l'aide de lecteurs par radio. Nous allons être taxés au mille près sur la route. Vous voyez comment ce puçage de tous les produits - RFID, le puçage des personnes... Cela tombe tout de suite dans des extrêmes.

JS: Au New Jersey, nous avons un système appelé Easy Pass et il vous repère entre le New Jersey Turnpike et le Garden State Parkway, et alors que vous traversez la cabine de péage, vous avez un lecteur dans votre voiture - un transpondeur dans votre voiture. Et vous recevez la facture sur une base mensuelle. Et ils peuvent vous dire - en ce moment il est presque 12:45 ici - à 12:45, j'ai traversé la sortie 159 sur le Garden State Parkway. Et cette information vient à vous.

AJ: Et bien mon vieux! En me rendant de New York vers vous les gars, quand j'étais là cet été, cela m'aurait coûté quelque chose comme 7 dollars .

JS: Ouais, et le Easy Pass fonctionne sur le George Washington Bridge (pont George Washington) et quand vous venez...

AJ: Pourquoi devrions-nous transformer toutes nos routes en ceci? Maintenant cela ne va pas avoir la taille d'une boîte d'allumettes minuscule, vous savez, ces boîtes d'allumettes que vous recevez dans les bars Martini élégants...

JS: Exact.

AJ : A peu près un pouce et demi de long et un demi-pouce de large. Maintenant, cela va être un petite puce minuscule. Monsieur, c'est à cela que je veux en venir.

JS: Bien, j'ai cette petite puce minuscule. Je devine que je ne suis pas, que je ne vois pas le revers de la médaille pour moi et ces gens qui y voient Big Brother. Je ne trouve pas cela.

AJ: Et bien, c'est ce que je trouve. Je veux changer de vitesse - juste parce qu'un auditeur m'a envoyé ceci par courrier électronique ce matin. Ce n'est pas la raison pour laquelle je vous ai fait venir dans cette émission, mais je trouve cela incroyablement intrigant. Et encore mes amis, nous parlons au chef de la police dans le comté de Bergen au New Jersey. Et il a pris la micro-puce implantable. Mais j'ai reçu ceci de plusieurs auditeurs. C'est toujours un sujet chaud. J'ai Fox news ici devant moi. J'ai le New York Post et j'ai le Bergen Record. Bergen Record, la ville dans laquelle vous êtes. "Cinq hommes détenus en tant que conspirateurs présumés" par Paula Lima, auteur. Et là-dedans, il y a une citation de vous. Vous aviez obtenu une alerte pour être sur les dents afin de repérer un fourgon Chevrolet blanc avec un enregistrement du New Jersey et une inscription sur le côté.

JS: Ah, c'était durant les attentats du 11 septembre.

AJ: Je le sais, ceci est une problème totalement séparé. C'est intéressant. Des gens suspects du Moyen-Orient sèment la terreur depuis un fourgon mobile. Et ensuite, il s'est avéré dans Fox News que c'étaient des Israéliens. Que s'est produit réellement à ce propos, monsieur?

JS: Nous avons donné ces gens au FBI. Ils ont été complètement fouillés et libérés. Aucune condamnation n'a été jamais faite contre ces gens.

AJ: Bien, et à propos des témoins qui ont dit les avoir vu sauter, encourager et enregistrer l'événement (attaques du 11/09/2021) sur vidéo?

JS: C'était l'information qui nous a été rapportée. Nous ne pouvions pas confirmer par les témoins - personne ne s'identifierait. Ils ont dit qu'ils ont vu ce fourgon blanc avec plusieurs personnes applaudissant ou encourageant l'attaque sur le Trade Center. Et quand nous avons finalement trouvé le fourgon, localisé le fourgon, personne n'aurait fait un pas en avant pour vérifier qu'ils faisaient bien la fête.

AJ: Bien,j'ai les nouvelles nationales israéliennes ici. Elles indiquent que "les moyen-orientaux suspects étaient des Israéliens." Des cutters (coupeurs) de boîte, des passeports européens et $4000 cash. Est-ce exact?

JS: Je ne suis pas sûr. Je ne me rappelle pas tous les détails de ce cas particulier. Comme je disais, quand nous avons localisé la première fois le fourgon, nous avons informé le FBI et ils sont venus les ramasser. Demandez au type de la Police d'Etat du New Jersey.

AJ: Comment cela s'est-il produit? Vous les avez attrapés et que s'est produit...?

JS: Nous avons eu pour consigne 'd'être sur nos gardes' pour un type particulier de fourgon. Nous l'avons annoncé aux officiers de patruille, l'avons trouvé, l'avons localisé, nous les avons attrapés, et nous les avons coffrés. Et ensuite nous avons informé la police d'état et le FBI qui travaillent dans le groupe de travail commun contre le terrorisme.

AJ: Étiez vous conscients des centaines d'étudiants israéliens en art qui étaient vraiment des espions et du fait qu'ils (citation) "étaient en train de suivre Al Qaeda". Ceci fut même sur Fox News et dans Associated Press. Et alors ils les ont saisis et ensuite on leur a commandé de les les libérer à Israel. Avez-vous entendu parler de ça?

JS: Non.

AJ: Avaient-ils des appareils-photo sur eux. Et puis secondairement, combien de jours après le 11 septembre cette arrestation a-t-elle été effectuée?

JS: C'était... Je crois que cela s'est produit la nuit du 11 septembre. Je ne suis pas sûr.

AJ: Avez-vous trouvé des caméras vidéo sur eux?

JS: Non. Je ne me rappelle d'aucune caméra vidéo sur eux mais comme je disais, étant en position administrative, je n'effectue plus le travail de route et ce travail de route a été passé à mon capitaine détective et, malheureusement, il n'est pas ici aujourd'hui.

AJ: Quel est son nom?

JS: Capitaine Kevin Hartnet.

AJ: Est-ce que je puis avoir Kevin Hartnet sur cette question?

JS: S'il est disposé à venir, je suis sûr que oui. Je n'ai pas d'objection.

AJ: Et bien, ce problème continue de revenir encore et encore.

JS: C'était un problème très chaud. Après le 11 septembre, ils voulaient n'importe quel genre d'attention qu'ils pouvaient obtenir. Et ils ont continué à rédiffuser et à répéter ces phrases-clés, là. Et si je dactylographie mon propre nom sur Google, lesrésultats donnent cette citation environ quatre ou cinq fois.

AJ: Mais il est vrai qu'ils ne vous ont pas parlé - cela montre un entraînement fameusement sérieux. Combien de personnes avez-vous attrapées... combien ont été arrêtées?

JS: Je pensais qu'il y en avait trois ou quatre mais je ne suis pas sûr.

AJ: Je veux dire si vous avez quatre personnes et qu'aucune d'entre elles ne parle - et ben mon gars, c'est du joli - vous voyez cela beaucoup (souvent) ?

JS: Non.

AJ: Ouais, vous ne voyez pas cela beaucoup, n'est-ce pas ? Je veux dire que vous le voyez habituellement, selon la criminologie - et j'ai pris un peu de criminologie à l'université. Je n'ai pas de diplôme en criminologie, mais quand vous finissez avec une personne qui ne parlera pas, vous finissez avec deux, trois, quatre personnes. Habituellement, quand vous finissez avec quatre personnes, cela signifie qu'il y avait un entraînement très sérieux qui se passait.

JS: De nouveau, je ne connais pas leur background. Nous avons reçu de l'information. Nous les avons arrêtés et alors nous les avons envoyés aux gens davantage intéressés à eux

[ réponse du tact au tac ] AJ: Combien de temps les ont-ils interrogés?

JS: ...qu'un département local de police au New Jersey.

AJ: Combien de temps avez-vous interrogé?

JS: Nous n'avons pas participé à l'interrogatoire. Ils ont été tournés vers la police d'état.

AJ: Vous leur avez parlé et ils n'ont pas...

JS: Bien, nous leur avons parlé à l'arrêt de route.

AJ: Et ensuite, ont-ils été amenés en prison ou ont-ils été juste donnés directement au FBI?

JS: Je pense qu'ils ont été amenés au bureau du FBI à Newark, mais je ne suis pas sûr.

AJ: Qu'est-ce que le FBI a dit?

JS: Je ne sais pas.

AJ: Leur avez-vous jamais demandé ce qui an avait résulté?

JS: M. Jones, vous savez que vous parlez - nous avons commencé sur un sujet, maintenant nous sommes sur un autre.

AJ: Je sais, mais je n'ai fait le rapprochement quand j'ai vu votre nom, vous faisant pucer. Et ensuite, j'ai commencé à obtenir des e-mail à ce propos (NDT : le fourgon et le11 septembre). Et je me suis dit "Oh ouais, je me rappelle cet article. C'est un thème intéressant."

JS: C'était un jour très intéressant, le 11 septembre 2001. Et beaucoup de...

AJ: Avez-vous vu les tours fumer quand cela s'est produit?

JS: Absolument.

AJ: À quoi cel ressemblait-il?

JS: C'était terrible. C'était terrible.

AJ: Je souhaite que nous contrôlions nos frontières, cela pourrait nous maintenir en sûreté.

JS: (rires) Vous devez parler à une autre agence, à ce propos.

AJ: Non, je sais que vous n'êtes pas même près de la frontière. Donc je comprends cela.

JS: Je suis sur la frontière avec New York.

AJ: Oui. Bien, j'apprécie vraiment que vous passiez un peu de temps avec nous. Et j'espère que vous vous réveillerez et verrez les vraies ramifications de la micro-puce implantable. Direz-vous non à la puce si dans dix ans, le gouvernement dit que vous devez l'utiliser pour l'identification quand vous payez des marchandises et des services?

JS: Non.

AJ: Vous n'obéiriez pas à cela?

JS: Non, j'y obéirais. Sûr. Plutôt que de transporter mes cartes de crédit? Je veux qu'ils mettent toutes mes informations sur ma puce, alors que je marche hors de l'épicerie avec un pain et un quart de litre de lait, vous savez ils auraient juste....

AJ: Chef, nous devons interrompre. Une rapide interruption de trois minutes. Restez bien là. Faites juste cinq minutes de plus avec nous. C'est juste une information époustouflante. Restez avec nous. Nous serons de retour très vite, mesdames et messieurs, avec notre invité.

INTERRUPTION

AJ: En combattant la culture de guerre de culture ici, mes amis. Juste quelques minutes encore avec le chef de la police du comté là-bas dans le comté de Bergen. Monsieur, la musique retentissait. Donc les gens pourraient ne pas avoir entendu ce que vous avez dit. Je veux déclarer cela encore pour mémoire. J'ai dit "si dans dix ans", et les documents d'armée indiquent que c'est le projet, d'ici 2020, selon le rapport de l'Army War College du premier janvier 2000, que tout le monde va avoir une puce. J'ai eu dans l'émission le CEO de Verichip. C'est le plan. J'ai eu dans l'émission leurs distributeurs d'Espagne, de Miami. Ils ont dit la même chose. Nous allons tous être pucés. Nous allons acheter et vendre avec ces micro-puces. Et le chef disait qu'il n'est pas pour Big Brother. Il n'est pas inquiété en ce qui concerne Big Brother. Mais alors j'ai dit, dans dix ans s'ils disent que vous devez employer la puce pour acheter et vendre, vous avez dit que vous êtes heureux avec ça, chef.

JS: Je ne m'y opposerais pas.

AJ: S'ils disent nous devons prendre la puce, vous ne vous y opposeriez pas.

JS: Non. Comme je le disais avant la coupure, si j'entrais dans une épicerie et portais un pain et d'un quart de litre de lait et sortais dehors et qu'ils lisaient ma puce et débitaient mon compte bancaire, je n'aurais pas de problème avec cela.

AJ: Chef, c'est l'une ou l'autre de ces deux choses séparées. Soit vous êtes un type vraiment gentil qui fait confiance totalement au gouvernement et à la société...

JS: Je suis le gouvernement.

AJ: Donc OK, attendez...

JS: Vous pariez votre vie, que je fais confiance au gouvernement, parce que je fais partie du gouvernement.

AJ: Soit vous êtes naïf ou vous êtes possédé par le démon.

JS: Si vous voulez penser que je suis naïf, c'est certainement votre avis. AJ: Bien chef, j'apprécie votre venue dans l'émission mais je suis en désaccord total avec vous.

JS: Vous pouvez et c'est votre droit.

AJ: Bien, attentez une minute - donc, si le gouvernement indique que tout le monde doit être pucé dans dix ans d'ici, et que c'est la loi, vous commencerez à arrêter les personnes qui ne l'ont pas.

JS: Je ne serai pas ici dans dix ans. Comment cela sonne-t-il? J'ai peu de temps devant moi avant que je prenne ma retraite et parte.

AJ: Naturellement, je veux dire cela comme une plaisanterie, figurativement. Mais je veux dire que cela résonne de façon vraiment effrayante et...

JS: Les gens regardent sous des roches pour découvrir des choses effrayantes, aussi.

AJ: Les pères fondateurs, chef, ont dit que nous ne devrions pas faire confiance à notre gouvernement; nous devrions le maintenir petit; garder contrôle sur lui. Vous venez de dire "je suis le gouvernement; je lui fais confiance. Et s'ils disent que nous devons être pucés, nous devons les avoir (les puces)".

JS: Est-ce que c'est mon avis?

AJ: Oui.

JS: Et bien merci, alors.

AJ: Vous venez juste de dire cela, monsieur. Dites-vous...

JS: Exactement. C'est mon avis et j'ai le droit de l'avoir. Et M. Jones, vous avez droit au vôtre. Et je pense monsieur que c'était bien de votre part de m'avoir dans votre émission.

AJ: Êtes-vous chrétien?

JS: Oui, je le suis.

AJ: Et vous devez avoir cette marque pour acheter et vendre mais - mais vous dites que si cela se produit, vous n'avez pas de problème avec ça.

JS: Je n'en ai pas .

AJ: Ainsi, peut-être que vous êtes simplement naïf.

JS: C'est votre avis, aussi.

AJ: Je n'ai pas l'impression que vous êtes mauvais.

JS: Je ne suis pas mauvais.

AJ: Je ne ressens pas cela envers vous. Je ressens simplement que vous êtes totalement confiant et naïf, chef.

JS: Ok, M. Jones, je pense que votre interview avec moi plus est terminée.

AJ: Hé, je vais prier pour vous.

JS: Merci beaucoup.

AJ: Allez avec Dieu, prenez soin de vous-même. Là vous l'avez eu, mesdames et messieurs, voilà combien le trou de lapin est profond (voilà jusqu'où cela va). Nous devons avoir une transcription de cela. C'est le problème de tous les temps le plus hors de contrôle, dans votre visage - vous voyez? Vous voyez ce à quoi nous faisons face? Vous comprenez ce à quoi nous faisons face maintenant?

!!! HYPER IMPORTANT !!!

Chers amis,

Voici encore de tristes nouvelles de la progression de la carte d'identité électronique à puce belge.

Et comme d'habitude, toujours AUCUNE réaction de la part du peuple !

Les deux articles ci-dessous, publiés dans le journal belge "Metro" (http://www.freemetro.be) de ce jeudi 12 mai 2005 en page 2, nous annoncent fièrement qu'à l'heure actuelle, 621.796 cartes d'identité électroniques ont déjà été distribuées, et que le million sera passé d'ici juillet 2005 !!! Et le rythme a grimpé à 160.000 cartes distribuées par mois !

En les Belges, PLACIDEMENT, tel un TROUPEAU de MOUTONS, acceptent le tout sans AUCUNE contestation, sans un geste, sans un mot de travers !

La société de la pensée unique dans toute sa "splendeur"...

Résultat : pas le moindre "couac" ni grain de sable dans la machine liberticide infernale du nouvel ordre mondial, qui accélère donc la cadence !

Notez bien ce que je vous dis : d'ici peu de temps, si cela continue, nous verrons en Belgique l'apparition de la micro-puce sous-cutanée pour humains ! Encore quelques mois, tout au plus !

"De tous le peuples de la Gaule, les Belges sont les plus braves", disait César... Les temps ont bien changé !

Aujourd'hui, le dicton serait plutôt : "De tous les peuples de l'Europe, les Belges sont les plus mous !".

Les dirigeants du nouvel ordre mondial ont décidément bien de la chance de pouvoir compter sur les abrutis de Belges qui, même sans la puce sous-cutanée, s'apparentent de plus en plus à du BETAIL !

Question : amis Français(e)s, Suisses, Canadien(ne)s, Martiniquais(e)s, Africain(e)s, ferez-vous aussi bien que vos voisins mangeurs de frites ? Vous laisserez-vous, VOUS AUSSI, imposer cette carte liberticide sans mot dire ???

C'était le coup de gueule du jour.

Les articles, ci-dessous...

Bonne lecture et bonne réflexion. A plus tard, Vic.

*************

UN MILLION DE CARTES D'IDENTITE ELECTRONIQUES

Bruxelles - A la date du 10 mai 2005, 621.796 cartes d'identité électroniques avaient déjà été distribuées au sein de la population belge et le débit actuel est d'environ 160.000 nouvelles cartes par mois, a annoncé le Service Public Fédéral de l'Intérieur. Le cap du million de cartes distribuées devrait être franchi en juillet 2005, a par ailleurs annoncé le coordinateur du projet, Denis Van Melsen. En ce qui concerne le personnel attaché aux communes afin d'aider à la distribution de ces cartes, il a a jouté que près de 90% des besoins étaient satisfaits et que les problèmes qui se posent pour la région de Bruxelles et ses environs sont principalement liés à la contrainte du bilinguisme.

UN AUDIT POUR FAIRE LE TOUR DES PROBLEMES

Bruxelles - Un audit sera réalisé pour faire le point sur les différents problèmes rencontrés avec la distribution et la mise en fontion des cartes d'identité électroniques, après que le Service Public Fédéral de l'Intérieur ait enregistré plusieurs plaintes de communes à ce sujet, a expliqué Denis Van Melsen, coordinateur du projet. Le but de cet audit est d'aboutir à une amélioration du système. Plusieurs communes s'étaient plaintes de problèmes techniques avec les ordinateurs, les lecteurs de cartes et les programmes que les autorités fédérales avaient mis à leur disposition pour la distribution des nouvelles cartes d'identité.

!!! ALERTE !!! CAPITAL : LISEZ VITE !!!

Chers amis,

Voici ci-dessous la traduction d'un article très grave qui a été publié sur http://www.spacewar.com/2005/050512105511.hnwdpbtc.html et sur http://www.prisonplanet.com/articles/may2005/120505kidstagged.htm .

Cet article nous signale QUE LA REPUGNANTE "MODE" DES ETUDIANTS PORTANT DES TAGS RFID COMMENCE A SE REPANDRE MONDIALEMENT (cette mode avait débuté aux U.S.A. il y a quelques mois - nous nous souvenons de ce qui s'était passé à Poplar Bluff) !!!

En effet, aujourd'hui, c'est en AFRIQUE DU SUD que cette pratique liberticide prend de l'ampleur !!!

Et toujours en jouant sur la corde sensible des parents qui, comme des veaux, suivent ce que la propagande leur promet, tels les rats suivaient l'air du joueur de flûte de Hamelin !

Les sceptiques n'ont qu'à bien se tenir, car d'ici un à deux ans, c'est très certainement dans NOS pays que cette horreur va débarquer (si du moins personne ne se rebelle, mais comme tout reste calme, on est en droit de s'inquiéter) !

Quant aux SUPER NAÏFS, IMBECILES HYPER INCREDULES, PARTISANS MOUS DE L'ACTION "MODEREE", DISCIPLES DE L'HYPER-SECURITE A TOUT PRIX et MOUTONS qui croient encore qu'il n'existe pas de dangers à ces technologies, pas plus que de "conspiration" ou de "plan global" du nouvel ordre mondial et qui continuent de croire stupidement aux dires des mass médias, des représentants traditionnels, des autorités et compagnie, ils vont avoir de quoi penser :

Comment en effet expliquer ce SOUDAIN intérêt pour TOUTES les technologies liberticides depuis quelques années, spécifiquement depuis les "attentats" du 11 septembre 2001 ?

Comment expliquer l'adoption aussi rapide qu'empressée dans nos pays de la carte d'identité électronique et des passeports électroniques à puce et à données biométriques, parfois sous le diktat des USA ?

Comment expliquer l'expansion épidémique de la micro-puce sous-cutanée pour humains qui se répand comme la peste pour n'importe quelle raison ou prétexte futile ?

Comment expliquer les tests menés sur des HUMAINS par des institutions à façade médicale, mais FINANCEES PAR LES MILITAIRES, en vue de développer les puces cérébrales ?

Comment expliquer le REFUS des autorités de fixer des REGULATIONS CONTRAIGNANTES face à ces technologies tueuses de vie privée, de libre-arbitre, de libertés et de démocratie, que ce soit aux U.S.A. ou en Europe ?

Comment expliquer la vague abjecte de propagande pro-puce qui voit le jour PARTOUT sur le globe ???

Comment justifier la mise en place dans de très nombreux pays de BASES DE DONNEES sur chacun, sur tout et pour n'importe quelle raison débile ?

Comment expliquer, dans le même temps, la naissance de mesures de contrôle psychologique systématique et de "camps de concentration pour civils" remplis d'engins de torture, aux USA ou dans les Nation-Unies ???

"Pur hasard" et "malencontreuses coïncidences" ne suffisent malheureusement plus à justifier tout cela, à fermer les yeux ou à remettre ses oeillères et à se rassurer dans son coin, bercé par les slogans futuristes, commerciaux, faussement humanistes ou médicaux !

Mes chers amis, je vous le répète encore : SOIT VOUS REAGISSEZ et avertissez autrui, auquel cas le schéma catastrophe pourra encore être évité d'extrême justesse, SOIT VOUS CONTINUER DE RONFLER COMME DES POURCEAUX et on vous mènera à l'abattoir pour vous saigner, enchaînés et pucés !

C'est clair comme de l'eau de roche, il n'y a plus aucun doute là-dessus !

L'article, ci-dessous...

Bonne journée et à plus tard, Vic.

Des enfants sud-africains pucés par RFID

CIOL News|Le 12 Mai 2005

PUNE: Les parents inquiets concernant la sûreté de leurs enfants reçoivent à présent de l'aide sous forme d'étiquettes RFID. La compagnie de sécurité électronique Zicom Security Systems Ltd projette d'introduire la technologie RFID dans certaines écoles à Mumbai dans les trois prochains mois.

Selon le Président de Zicom, Manohar Bidaye, cette technologie aiderait des parents à garder une piste de leurs enfants. Des essais pilotes sont actuellement effectués dans certaines écoles à Mumbai. Bidaye a dit que ceci serait déployé commercialement en trois mois. Les étiquettes RFID seraient incorporées sur les cartes d'identité de chaque étudiant.

Les parents qui souhaitent souscrire au service pourraient pister les lieus où de trouvent leurs enfants avec l'aide de lecteurs qui enverraient un message à leur GSM selon le déclenchement prévu. Ces lecteurs seraient placés dans des endroits commodes. Bidaye croit que ce service trouverait une abondance de preneurs dus à la hausse des soucis liés à la sécurité dans la société.

Chers amis,

Voici un article de plus qui prouve que l'on essaie de forcer la biométrie par tous les moyens, y compris en proposant à monsieur Tout-le-monde des objets de la vie courante dans leur version liberticide biométrique !

Aujourd'hui, la souris biométrique et avec, comme d'habitude, les mêmes arguments commerciaux abrutissants de facilité, de modernité et de "sécurité"...

Ci-dessous, la traduction que j'ai effectuée à partir de l'article publié sur http://www.theinquirer.net/?article=23114

Boycottons ce genre de produit puant qui ne fait qu'une chose : enfoncer, limiter et supp^rimer progressivement nos libertés !

Bonne lecture et bonne réflexion, Vic.

LA SOURIS BIOMETRIQUE QUI STOCKAIT

"Plus de pouvoir à votre doigt"

La Souris Biométrique est de retour

UK Inquirer|Le 10 Mai 2005

LA SOURIS BIOMÉTRIQUE est de retour. La société de secours informatique de puissance RPA s'est avancée loin sur une légère tangente en annonçant une souris de scan d'empreintes digitales. La technologie de scannage est d'Authentec qui fournit déjà Toshiba, entre autres. Authentec peut scanner les empreintes digitales sous la surface de la peau jusqu'à la couche vivante ou véritable empreinte digitale.

Dans le passé, quelques souris biométriques ont fonctionné en identifiant des motifs dans les veines sur les paumes des utilisateurs, ce qui semble franchement désagréable.

Jusqu'à vingt utilisateurs peuvent partager un PC en utilisant la même bio-souris de APC et elle stockera des mots de passe illimités. Vous pouvez acheter (ou vendre) la souris biométrique qui gère les mots de passe de APC aux USA pour un prix recommandé de $59,99.

!!! ALERTE !!! URGENT !!! LISEZ VITE !!! ARTICLE D'UNE IMPORTANCE INEGALEE !!!

VERICHIP COMMENCE A DEVELOPPER UN PROCEDE POUR RFID ACTIVES ET QUI EST BASE SUR L'ENERGIE CALORIFIQUE !!!

Chers amis,

L'heure est grave !

L'article que je vous ai traduit ci-dessous et qui a été publié sur http://biz.yahoo.com/bw/050510/105497.html?.v=1 , est EXTREMEMENT important.

En effet, jusqu'à présent, l'infâme Verichip Corporation n'avait développé que des puces RFID sous-cutanées PASSIVES, c'est-à-dire qu'il fallait ABSOLUMENT qu'un scanner soit passé au-dessus de la puce sous-cutanée verichip pour activer celle-ci. De plus, la verichip, jusqu'ici, n'est pas repérable par satellite.

TOUTEFOIS, nous savions déjà que Applied Digital et Verichip Corporation travaillaient sur une MICRO-PUCE SOUS-CUTANEE REPERABLE PAR GPS...

AUJOURD'HUI, comme par "miracle", Verichip Corporation, grâce à son rachat d'eXI Wireless (une compagnie qui travaille au niveau de la RFID et des SATELLITES !), développe la seconde génération de son système "Thermo Life" (un dispositif rond qui mesure 9,3 mm de diamètre et pèse 230 mg), et nous apprenons que ce système CREE UNE SOURCE D'ENERGIE VIABLE POUR LES PUCES RFID ACTIVES, c'est-à-dire pour les puces RFID qui DIFFUSENT EN CONTINU ET SANS LE BESOIN D'ETRE ACTIVEES PAR UN SCANNER !!!

Comment le Themro Life "fonctionne-t-il" ? En CONVERTISSANT L'ENERGIE CALORIFIQUE (donc énergie provenant de la chaleur - qui proviendrait d'un CORPS HUMAIN, par exemple ) en ENERGIE ELECTRIQUE, qui pourra alimenter de façon CONTINUE des puces RFID actives, et ce sans qu'il y ait besoin de changer les piles !

Pour rappel, la micro-puce sous-cutanée Verichip EST UNE PUCE RFID ACTIVE !

Alors, ça y est, le franc est tombé ???

Cela signifie que le système "Thermo Life" est ce fameux système QUI UTILISE LES CHANGEMENTS DE TEMPERATURE DU CORPS POUR ALIMENTER EN ENERGIE LA PUCE SOUS-CUTANEE DE FACON CONTINUE ET SANS INTERRUPTION !!! Nous avons donc ici la confirmation de ce que le Dr. Carl W. Sanders avait affirmé il y a longtemps déjà !

Si vous n'avez toujours pas compris ce que cela signifie, écoutez donc ceci : cela signifie que la verichip va devenir bientôt une puce RFID ACTIVE, qui EMETTRA A TOUT MOMENT LES DONNEES QU'ELLE CONTIENT et qui sera ALIMENTEE DE FACON PERMANENTE EN ENERGIE : L'ENERGIE DE VOTRE CORPS !

La SEULE chose à améliorer encore un peu serait de REDUIRE ENCORE la taille du Thermo Life
de façon à ce qu'il puisse être incorporé directement DANS la puce sous-cutanée. Gageons qu'avec la nanotechnologie, cela sera possible TRES TRES BIENTOT !

Quant au fait de repérer les gens pucés par satellite (avec l'aide du GPS, des satellites à basse orbite terrestre, des antennes-relais et des bases terrestres), cela est DEJA possible, et le prototype de Verichip Corp. existe déjà, MAINTENANT ! De plus, Verichip Corp. vient de racheter eXI Wireless, une compagnie qui, comme par le plus malencontreux des "hasards", s'occupe EGALEMENT des satellites !
Il faudra juste une réduction de la taille du dispositif de repérage par GPS, ce qui, avec la nanotechnologie, c'est DEJA faisable en théorie !

EN BREF, cela signifie que Verichip Corporation possède désormais TOUS LES ELEMENTS ET COMPOSANTS, ainsi qu'une aide énorme via son achat de eXI Wireless, pour pouvoir DONNER VIE A LA PUCE DE CONTROLE TOTAL DES PEUPLES !

Et, cerise sur le gâteau pour Verichip Corporation, son ignoble dispositif Thermo Life va pouvoir être applicable pour toute une série d'AUTRES APPLICATIONS, puisqu'il est compatible avec la norme "Zigbee" (voir ci-dessous) et peut être utilisé pour les circuits électroniques ZigBee, l'électronique portable, les dispositifs médicaux et les systèmes de micro-sonde ! De quoi rendre évidemment ce système "incontournable" très rapidement et dans de nombreux domaines !

Enfin, pour ceux qui, malgré les évidences, douteraient encore de tout ceci, réfléchissez donc un instant à la raison pour laquelle Verichip Corp. se nomme elle-même de façon apparemment anodine mais en réalité sournoise "une compagnie RFID POUR LE PEUPLE"... Simplement parce qu'elle puce LES GENS et que le but est de pucer UN MAXIMUM DE GENS ET DE PEUPLES !

Cela signifie qu'il est PLUS IMPORTANT QUE JAMAIS DE LUTTER CONTRE CETTE HORREUR, sans quoi cette ignominie sous-cutanée, liberticide et de contrôle mental se répandra le plus possible, pour tout et dans tout individu !

Quant aux meilleurs endroits du corps humain pour incorporer de façon la plus efficace possible le système Thermo Life (qui serait lui-même inclus dans la puce sous-cutanée verichip), nous connaissons déjà leur localisation : le revers de la main et le front !

Je rappelle que plus de $1,5 million a été dépensé il y a longtemps déjà juste pour trouver ces 2 emplacements. (cf. le témoignage de Carl W. Sanders)...

Je vous laisse à présent découvrir l'article ci-dessous, qui après ce que je viens de vous expliquer, prend toute son importance...

Bonne lecture, bonne réflexion, bonne action et à plus tard, Vic.

************

Applied Digital termine le développement de la deuxième génération de Thermo Life qui crée un rendement de puissance plus efficace

Mardi 10 mai 2005, 9:01 AM

Thermo Life est une source d'énergie viable pour les étiquettes RFID actives, les circuits électroniques ZigBee, les appareils électroniques portables et les dispositifs médicaux.

DELRAY BEACH, Floride -- (BUSINESS WIRE) -- 10 mai, 2005 -- Applied Digital (NASDAQ : ADSX - News), un fournisseur de sécurité par l'innovation™, a annoncé aujourd'hui qu'il a terminé le développement de la prochaine génération de Thermo Life™.

Thermo Life™ produit de la puissance (3V, actuellement) en convertissant l'énergie calorifique en énergie électrique. Le Thermo Life™ thermo de la deuxième génération et de forme ronde est un dispositif de micro-technologie qui est le point culminant de 8 ans de recherche et de développement. Le nouveau Thermo Life™ rond mesure 9,3 millimètres de diamètre, et pèse 230 mg, presque 50% plus léger et plus petit que le Thermo Life™ original. Le nouveau design du Thermo Life™ crée une sortie de puissance plus efficace et contribue à une efficacité plus élevée de conversion. La nouvelle conception augmente également les applications potentielles pour le Thermo Life™ telles qu'une source d'énergie viable pour les étiquettes RFID actives, les circuits électroniques ZigBee, l'électronique portable, les dispositifs médicaux et les systèmes de micro-sonde.

Avec l'acquisition récente d'eXI Wireless, VeriChip Corporation offre maintenant les étiquettes RFID actives dans un environnement de soins de santé sécurisé. Alors que VeriChip - une compagnie de RFID pour le peuple - évolue, le Thermo Life™ peut être employé comme une source d'énergie alternative pour les étiquettes RFID externes dans un environnement de soins de santé fournissant une source d'énergie qui dure toute une vie et évitant la nécessité de changer des piles.

La nouvelle norme sans fil de 802.15.4, appelée ZigBee, offre, pour la première fois, une plateforme sans fil basée sur une norme optimisée pour les besoins uniques des applications de télésurveillance et de contrôle comprenant la simplicité, la fiabilité, un bas prix, et surtout, une basse puissance. La nouvelle condition de basse puissance de ZigBee peut être soutenue par le Thermo Life™, évitant la nécessité de remplacemer des piles. Les marchés des consommateur, commerciaux, industriels, et gouvernementaux peuvent déployer les nouveaux dispositifs activés par ZigBee sans avoir le souci de changer des piles dans des dispositifs multiples. Avec les capacités d'un réseau actionné par ZigBee pouvant inclure (actuellement) jusqu'à 65.000 dispositifs, l'obstacle de déploiement créé par la condition de changer des piles est supprimé quand le Thermo Life™ thermo est employé comme source d'énergie de ZigBee.

Commentant ces développements, le Président et CEO de Applied Digital, Scott R. Silverman a déclaré : "Ce Thermo Life™ thermo de la deuxième génération est un résultat direct de l'acquisition par VeriChip de eXI Wireless. Sachant que l'acquisition était en cours, notre recherche et personnel de développement ont visé à améliorer le produit Thermo Life™ afin de fournir une source d'énergie potentielle pour une étiquette RFID active pour les gens".

Marc Poulshock, président de Thermo Life™ Energy Corp., une filiale complètement possédée par Applied Digital, a commandé l'accomplissement de l'équipe de développement de la technologie sur le Thermo Life™ de deuxième génération.
Il a également déclaré : "Thermo Life™ est à présent placé pour devenir une partie intégrale des conditions d'alimentation en énergie pour beaucoup d'applications dans le monde réel comprenant les étiquettes RFID actives et les dispositifs actionnés par ZigBee. Avec l'acquisition récente de eXI Wireless par VeriChip, nous avons la capacité de progresser dans une mode agressive pour établir Thermo Life™ en tant que source d'énergie pour les étiquettes RFID actives présentées par VeriChip. Nous avons également un allié fort, ZigBee, qui provient de la participation de eXI, depuis 2001, dans l'établissement de la norme sans fil 802.15.4 de Zigbee. Puisque le Thermo Life™ possède un plus grand accès à cette technologie qui s'étend chez VeriChip, nous travaillerons de façon plus expéditive pour développer une alimentation d'énergie pour les dispositifs actionnés par ZigBee. Finalement, Thermo Life™ peut jouer un rôle majeur en enlevant l'énorme obstacle présenté après avoir déployé des milliers de dispositifs actionnés par ZigBee : la condition de changer les piles".

Pour plus d'information sur ZigBee et l'alliance Zigbee, voyez sur www.ZigBee.org

 !!! HYPER IMPORTANT !!!

Chers amis,

Voici la traduction d'un article qui a été publié sur http://searchmobilecomputing.techtarget.com/
originalContent/0,289142,sid40_gci1084330,00.html

Cet article nous signale qu'aux USA, on prévoit que LA MOITIE DES GSM CONTIENDRA UNE PUCE RFID D'ICI 2009; notamment grâve à une nouvelle technologie appelée la Near Field Communication ("communication de champ proche" ou NFC) !

Et bien entendu, on interroge les défenseurs de cette nouvelle et "merveilleuse" technologie contenant des puces LIBERTICIDES...

Et évidemment, les sempiternels arguments commerciaux débiles de facilité, de modernité, de SECURITE TOTALE (ce qui est un leurre, comme vous le savez) tombent les uns après les autres afin d'essayer de convaincre les éventuels pigeons !

Si vous avez bien fait attention au niveau des thèmes concernant les puces, vous avez dû forcément vous rendre compte que l'on compte mettre des puces RFID SUR TOUT, DANS TOUT, PARTOUT, JUSQUE SOUS VOTRE PEAU OU DANS VOTRE CERVEAU !!!

Si aucune réaction d'opposition puissante et ferme ne voit le jour, Big Brother se glissera jusque dans la moindre parcelle de nos vies, et prendra nos libertés et notre libre-arbitre...

A chacun d'entre nous donc de réagir , tout en sachant qu'une inaction nous vaudra un esclavage, un contrôle et une surveillance de tout moment.

L'article, ci-dessous...

Bonne lecture, bonne réflexion et bonne action, Vic.

************

La nouvelle technologie RFID aidera-t-elle ou gênera-t-elle la sécurité?

Par Mark Baard, Auteur de contribution

Le 27 avril 2005|SearchSecurity.com

Les officiers de sécurité de l'information pourraient avoir un nouveau souci sans fil à ajouter à leurs listes: une technologie RFID qui apparaîtra dans la moitié des nouveaux mobilophones aux Etats-Unis d'ici 2009.

C'est valable si les prévisions d'une firme d'analyse, ABI Research, basée à Oyster Bay, dans l'Etat de New York, sont correctes. La nouvelle technologie, appelée la Near Field Communication [ NFC ], emploie des puces RFID et des lecteurs de courte portée, souvent environ 10cm. Elle partagera certaines des faiblesses d'autres technologies sans fil, et pourrait avoir quelques faiblesses propres, selon quelques chercheurs et conseillers.

Mais la NFC offre également des avantages de sécurité aux entreprises, en particulier à celles préoccupées par les cartes de crédit de la compagnie perdues ou volées et par des fuites d'information concurrentielle.

Si les directeurs de sécurité peuvent encourager l'utilisation responsable de la NFC, les entreprises devraient pouvoir garder une meilleure piste des achats des employés, et aider à apurer les notes de frais. Ils devront également instruire les utilisateurs au sujet des risques d'avoir des connexions "toujours en marche". Comme avec Bluetooth, les listes de contact des utilisateurs de la NFC, les calendriers et d'autres données potentiellement sensibles de la compagnie peuvent être exposés aux indiscrétions sans fil si elles sont négligentes en ce qui concerne le contrôle de leur statut sans fil.

"Instruire les utilisateurs est la chose la plus difficile," a dit le chercheur d'interaction entre humains et ordinateurs Nicolas Nova de l'Ecole Polytechnique Federale De Lausanne en Suisse. "Je ne suis pas aussi sûr qu'un grand groupe d'utilisateurs aura assez de temps, ou soit assez disposé à comprendre [ comment fonctionne la NFC ]."

Les téléphones munis de la NFC -- Nokia et Motorola ont les deux présentés des dispositifs en vue de soutenir la technologie -- sont conçus en partie pour servir de dispositifs de paiement. Chaque dispositif NFC offre le potentiel de remplacer un portefeuille rempli de de cartes de crédit, ce qui constitue une responsabilité s'il tombe entre de mauvaises mains.

"Que préféreriez-vous perdre, votre portefuille ou votre téléphone?" a demandé Fran Rabuck, présidente de Rabuck Associates, une société de consultation de technologie mobile basée à Philadelphie. Personne ne peut bloquer toutes ses cartes de crédit et de banque en moins d'une heure, dit-il, mais un utilisateur peut neutraliser son GSM perdu ou volé avec un appel à son fournisseur de service.

Les promoteurs de la NFC espèrent que ses utilisateurs pourront effectuer des paiements sans fil dans des supérettes [ des essais pilotes sont effectués en Floride et au Texas ], télécharger des bandes de lancement d'affiches de film pucées par RFID, ou prendre des badges d'exposition ou de conférence dans des kiosques spéciaux -- en utilisant des téléphones avec des lecteurs et des puces RFID insérés à l'intérieur, ou attachés comme accessoires de la coquille du GSM.

La NFC possède des applications prometteuses d'affaires, aussi, dans des secteurs tels que l'identification, la sécurité et le détectage de présence. Les ouvriers d'entreprise pourraient utiliser des dispositifs NFC pour entrer dans des secteurs sécurisés, par exemple.

La NFC, ont dit Nova et Rabuck, peut également être plus sûre que d'autres technologies sans fil, telles que Bluetooth, qui duffuse ses données confusément, et à de plus grandes distances que la NFC. C'est parce que les téléphones à NFC sont seulement prévus pour établir des rapports avec des dispositifs autorisés à courte portée. La technologie RFID de la NFC est typiquement conforme aux normes telles qu'ISO/IEC 14443, la norme de la "puce sans contact", qui réclame une distance de lecture de 10 centimètres ou moins.

Cette courte distance de lecture devrait atténuer le risque d'écoute clandestine par d'autres dispositifs de lecteur, a dit Nova, qui a ajouté que les dispositifs à NFC qu'elle a testés, à la différence du cas avec des dispositifs de Bluetooth, doivent se diriger directement vers leurs cibles prévues.

Mais le plus important, a dit Nova, c'est que "la sécurité [ de la NFC ] est une question d'accepter ou de ne pas accepter un message, ou ping, depuis un autre dispositif." Il est important que les utilisateurs connaissent à tout moment le statut de leurs dispositifs, tels que s'ils soient configurés pour se relier automatiquement aux dispositifs NFC voisins, a-t-elle dit.

Rabuck a indiqué qu'il imagine quelques menaces uniques à la NFC, alors que les morceaux et les lecteurs de RFID deviennent plus omniprésents. Il appelle une telle menace "billboard" phishing: les voleurs d'identité pourraient peut-être coller des affiches, avec des puces RFID de GSM incorporées en elles, au-dessus des tourniquets, kiosques et affiches. "Comment puis-je savoir que ce que je touche (en communiquant par l'intermédiaire de la NFC), est légitime, et pas un recouvrement?" a demandé Rabuck.

Les officiers de sécurité ont maintenant l'occasion d'aider à façonner des protocoles de sécurité pour la NFC, qui peut affecter l'authentification de dispositifs et d'autres problèmes. Un porte-parole pour le forum de la NFC, un groupe de normes de l'industrie, dit qu'ils forment une équipe de travail sur la sécurité, et fait bon accueil à la participation des entreprises.

!!! HYPER IMPORTANT !!!

 

Chers amis,

LE PENTAGONE COMMANDE DES TAGS RFID, cette fois, c'est officiel !
La traduction que je vous ai fournie de l'article publié sur http://www.detnews.com/2005/nation/0505/03/A05-167992.htm vous le confirme.

Dans cet article, nous apprenons également que cela fait plus de 10 ans que le Pentagone planche sur le projet et qu'il a dépensé plus de $100 millions pour cela ! Autant d'argent qui n'ira pas dans les projets sociaux, une fois de plus...

Le Pentagone EXIGE donc que ses fournisseurs passent à la technologie RFID (tout comme Wal-Mart l'a fait il y a quelques mois) afin de pouvoir pister et localiser N'IMPORTE OU ET A TOUT MOMENT les approvisionnements et les pièces d'armes qui ont été envoyés.

Nous apprenons aussi QU'UN MODELE DE PISTAGE PAR SATELLITE EXISTE POUR CES PUCES, ce qui nous confirme bien que le pistage via satellite d'objets ou... de gens pucés est une terrible réalité !

Le prétexte bidon invoqué ? Les pertes financières qui découlent de matériel militaire perdu ou égaré lors du largage ou du transfert.

PLUS ANGOISSANT : les associations sans but lucratif et les oeuvres de charité qui utilisent les avions de l'ARmée de l'air U.S. DEVRONT DESORMAIS PASSER, ELLES AUSSI, AUX TAGS RFID !
Si ça, ce n'est pas un nouveau moyen crapuleux de forcer l'adoption de cet infâme technologie...

A présent, la question que tout le monde se pose, c'est de savoir quand le Pentagone et les horribles autorités des USA et du nouvel ordre mondial décideront de pucer... les soldats eux-mêmes. ET le pire, c'est que l'on sait qu'ils ont déjà réfléchi à cette "éventualité" !

L'article, ci-dessous...

Bonne lecture et bonne réflexion, Vic.

************

Lundi 2 mai 2005

Le Pentagone commande des puces intelligentes

Les Fédéraux veulent des puces d'identification par radiofréquence afin de pister des pièces et des approvisionnements envoyés aux lignes de front.

Par Lance Gay/Scripps Howard News Service

WASHINGTON -- Les puces intelligentes vont faire la guerre. Le Pentagone, qui en 2002 a perdu la piste de $1,2 milliards d'armes et d'approvisionnements envoyés aux lignes de front en l'Irak, a récemment annoncé qu'il veut exiger des entrepreneurs qu'ils cessent d'employer des codes-barres pour les nouvelles puces d'identification par radiofréquence, connues sous le nom de RFID, sur des pièces d'armes et les approvisionnements. Le plan est de mettre la technologie en phase, en commençant par les deux plus grands dépôts d'approvisionnement en Pennsylvanie et en Californie et puis les 17 autres dépôts militaires.

Le Pentagone, qui espérait au commencement que la technologie serait prête cette année, fixe à présent une date en 2007 pour l'usage des nouvelles puces.

"Le marché de la RFID a calé un peu," a dit Kara Romanow, une analyste qui piste la technologie pour AMR Research à Boston. Elle a dit que le Pentagone a été forcé de réfreiner des plans ambitieux pour l'usage de la technologie parce que de plus petits fabricants ont été peu disposés à dépenser les $13 à $23 millions que cela coûte en équipement d'intégrer les puces dans leurs processus de fabrication.

"Il n'y a aucun retour sur les investissements -- ils ne récupèrent rien", a dit Romanow.

En annonçant les règles proposées, les militaires ont dit que la technologie fournira aux commis des approvisionnements militaires la possibilité "d'identification immédiate, automatique et précise de tout article dans la chaîne d'approvisionnement de toute compagnie, dans toute industrie, n'importe où dans le monde".

Selon les règles, on exigerait que des organisations à but non lucratif emploient aussi les puces, y compris les oeuvres de charité qui comptent sur les avions de cargaison de l'Armée de l'Air pour fournir des approvisionnements de soulagement en cas de désastre.

Les puces à radiofréquence sont de minuscules émetteurs radio actionnés par des piles fixés aux palettes des approvisionnements. Une fois activés, ils envoient des signaux aux ordinateurs en fournissant de l'information sur ce que la palette contient, quand elle a été emballée et d'autres informations qui peuvent accélérer la chaîne d'approvisionnements. À la différence des codes à barres, qui doivent être vus pour être lus, les étiquettes fournissent des informations même si elles sont à l'intérieur de boîtes enterrées sous d'autres équipements.
Oncle Sam soupèse beaucoup d'autres utilisations pour la technologie, y compris coller les puces sur le dos des billets d'avion pour accélérer l'enregistrement des passagers choisis via des lignes de sécurité.

Les défenseurs de la vie privée luttent l'utilisation plus large des puces, contestant qu'elles pourraient être employés pour pister les gens et leurs activités quotidiennes. Des fonctionnaires de la Transportation Security Administration ("Administration de sécurité des transports") ont reconnu lors d'une réunion avec des leaders de l'industrie qu'un résultat de l'utilisation de la technologie de la puce serait de laisser le personnel de sécurité "connaître les coordonnées des gens". Une district scolaire de Californie a également pensé de mettre les puces sur les cartes d'identification des étudiants jusqu'à ce que les parents protestent et l'idée a été enterrée.

La défenseuse de la vie privée Katherine Albrecht a dit qu'elle craint que l'action du Pentagone expédiera les mouvements dans l'industrie privée pour adopter la nouvelle technologie avant que des questions de vie privée soient correctement abordées.

Albrecht, qui est directrice de l'organisation Consumers Against Supermarket Privacy Invasion (CASPIAN) et écrit un livre sur les puces d'identification, a dit qu'une utilisation répandue de la technologie via le monde des affaires "fera de la vie privée du consommateur une chimère".

Wal-Mart et d'autres grandes entreprises privées exigent que les fournisseurs abandonnent les codes-barres pour la technologie de la puce parce que grâce à elle, il est plus facile de pister les marchandises dans la chaîne d'approvisionnement.

Le pistage des approvisionnements a été un casse-tête éternel pour le Pentagone, et le Government Accountability Office ("bureau de responsabilité du gouvernement" ou GAO) a à plusieurs reprises saisi l'agence (le Pentagone) pour qu'elle oeuvre afin que l'incapacité des militaires à pister et localiser des armes et des approvisionnements envoyés aux lignes de front soit résolue.

Dans un rapport le mois dernier, le GAO a indiqué que la documentation sur les palettes d'approvisionnement envoyées en Irak était si pauvre que les GIs devaient démanteler les boîtes pour trouver les chaussures en caoutchouc, les pneus et le blindage dont ils avaient besoin pour leurs véhicules.

Quand ils ne pouvaient toujours pas trouver ce dont ils avaient besoin, les militaires cannibalisaient d'autres équipements militaires (aux ennemis) pour poursuivre la guerre.

Le RFID Journal, une publication de l'industrie, dit que le Pentagone a récemment testé une version avancée des étiquettes qui parlent aux satellites et a a trouvé qu'elles pourraient localiser les paquets étiquetés par puce des approvisionnements même lorsqu'ils étaient placés dans des régions éloignées ou en mer. L'armée a dépensé plus de $100 millions ces 10 dernières années à développer les nouvelles puces.

 !!! HYPER IMPORTANT !!!

 

Chers amis,

Voici ce qui est en train d'être passé comme loi répugnante aux U.S.A. : désormais, les Américains auront TOUS, d'ici 2008, leur "nouveau moyen d'identité" liberticide !

Quelle est cette nouvelle carte d'identité ??? Et bien, devinez quoi : ON NE LE SAIT PAS ENCORE DE FACON CERTAINE !

En bon principe, ce devrait être une carte électronique à puce et à données biométriques... MAIS UNE SURPRISE PIRE ENCORE EST TOUJOURS POSSIBLE !

Je vous propose pour vous le prouver la traduction de l'article qui a été publié sur http://www.engadget.com/entry/1234000243042581/

La question posée en fin d'article expose bien les craintes des Américains lucides et conscients : que la micro-puce sous-cutanée pour humains fasse son apparition soudaine comme le moyen d'identité choisi ! Ce cas de figure n'est d'ailleurs pas impossible, PUISQUE VERICHIP CORPORATION DECLARAIT DANS DE RECENTS ARTICLES QUE LA VERICHIP SE TROUVAIT EGALEMENT AU NIVEAU DU "HOMELAND SECURITY" !!!

La réponse, d'ici quelques jours...

Les départements des véhicules motorisés de chaque état vont remettre leur base de donnée afin de créer une BASE DE DONNEES NATIONALE (lien avec le projet M.A.T.R.I.X. II) !

En tout cas, une chose est certaine : quel que soit le moyen d'identification choisi, cela constituera une perte CERTAINE des libertés et de la vie privée des citoyens. Triste époque...

Par ailleurs, un article qui a été publié sur http://www.wkyt.com/Global/story.asp?S=3312733 prévoit que l'on a pranifié que tout le "livestock" américain ( = stock vivant, terme qui s'emploie en général pour le bétail et les animaux) sera PISTABLE D'ICI 2009... Le cheptel humain sera-t-il de la partie ???

La traduction de l'article du Engadget, ci-dessous...

Vic.

************

La Real ID card: la part de vous-même qui est lisible par les machines

Posté le 7 mai 2005, à 9:32 AM
Par Barb Dybwad :

Wireless - Si seulement c'était de la fiction, mais le sénat a (malheureusement) prévu de faire passer le Real ID Act ("loi de vraie identité") la semaine prochaine, qui indique que d'ici 2008, on distribuera à tous les Américains qui veulent apprécier des privilèges tels que des comptes bancaires et des voyages par avion ce qui sera très probablement des cartes d'identité activées par RFID (le Homelanfd Security n'a pas complètement décidé quelle technologie lisible par une machine ils emploieront, mais lls penchent fortement vers la RFID puisque les puces vont déjà être employées dans nos passeports).

La carte remplacera probablement votre permis de conduire et stockera au strict minimum votre nom, date de naissance, sexe, numéro d'identité (= numéro de registre national), une photographie numérique et l'adresse, avec la possibilité de données additionnelles telles qu'une empreinte digitale ou un scan rétinien.

Les DMVs de l'état (departments of motorized vehicles = départements des véhicules motorisés) recevront des fonds fédéraux pour remettre leurs bases de données, dans le but de rendre les données de chaque état disponibles à tous les autres états.

La Chambre a fait passer la mesure jeudi, et on s'attend à ce qu'à la fois le sénat et le Président Bush signent le projet de loi la semaine prochaine.

Mais la vraie question est : qui sera le premier à demander à avoir la puce implantée de sorte que les gens n'aient plus à s'inquiéter d'oublier leur portefeuille?

!!! CAPITAL : LE NOUVEAU SYSTEME DE VERICHIP POUR LES "PATIENTS ERRANTS" : LE DEBUT DE LA LOCALISATION, DANS LES MAISONS DE REPOS !!!

Chers amis,

Nous savons que l'abject gouvernement Raffarin a prévu le bracelet à puce OU LA VERICHIP pour les patients dans les maisons de retraite DES LA FIN DE CETTE ANNEE EN FRANCE.

Figurez-vous que Verichip Corp. vient justement, quel "hasard", de mettre au point un tout nouveau système de SURVEILLANCE ET DE PISTAGE pour les "patients errants" BASE SUR LA VERICHIP, BIEN ENTYENDU : le système "RoamAlert" !!!

Devinez donc ce que votre gouvernement "préféré" va choisir entfe un bracelet que l'on peut enlever facilement et qui ne permet aucune localisation du "fuyard", et le nouveau-né de Verichip Corp. ?

Cette nouvelle monstruosité technologique survient suite à la fusion de eXI Wireless avec Verichip Corp. ... Souvenez-vous : eXI fabrique des systèmes à RFID et travaille aussi au niveau des satellites... Je vous avais prédit le début des puces à localisation. En voici donc le début, qui reste encore confiné - POUR L'INSTANT - aux maisons de repos !

Ceci est valable apparemment pour TOUTE L'AMERIQUE DU NORD (USA ET CANADA)...

D'après ce que j'en ai compris ci-dessous, le système se base sur une interaction entre le patient (pucé avec une verichip bien sûr), des objets possédant un tag RFID et des lecteurs/scanners placés à certains endroits ("zones de sécurité") de la maison de repos...

Vous remarquerez encore une fois qu'alors que ce système porte atteinte de façon flagrante et outrageuse aux DROITS et aux LIBERTES les plus FONDAMENTAUX (fût-ce pour les personnes âgées), on présente dans le répugnant article ci-dessous ce nouveau système sous les termes de "liberté" !

Et vous verrez aussi que ce système ne sert pas seulement à "protéger" (= surveiller, pister, contrôler et confiner) les patients errants, mais aussi à protéger... les objets et la valeur qu'ils représentent ! Nous revoilà donc bien dans l'ultralibéralisme le plus abject, où les objets ont autant (si pas plus) de valeur que les humains !!!

Je vous propose à présent de lire la traduction que j'ai effectuée pour vous de l'article qui a été publié sur : http://biz.yahoo.com/bw/050503/35803.html?.v=1

Bonne lecture, bonne réflexion et à plus tard, Vic.

************

VeriChip Corporation de la compagnie Applied Digital, une compagnie de RFID pour le peuple, présente des offres pour un nouveau produit

Mardi 3 mai 2005, 11:23 AM

Une protection améliorée pour patient errant sera dévoilée lors d'un événement national cette semaine.

DELRAY BEACH, Floride -- (BUSINESS WIRE) -- Le 3 mai, 2005 -- VeriChip Corporation, une filiale complètement possédée par Applied Digital (NASDAQ: ADSX - News), a aujourd'hui annoncé le lancement de sa solution améliorée pour les patients errants en même temps que son acquisition récente de eXI Wireless Inc.

Avec l'intégration des solutions externes d'eXI Wireless de sécurité pour les gens, VeriChip Corporation fournit à présent des solutions de sécurité de pointe utilisant à la fois les produits RFID implantés et externes pour des personnes. Maintenant, la compagnie, par l'introduction de produits externes améliorés, offre un système de protection ambulant complet dans l'industrie des soins de santé.

"Cette offre de produit continue l'évolution de VeriChip, car nous pouvons à présent offrir des produits connexes à la RFID pour augmenter notre palette déjà existante de produits médicaux et de sécurité", a dit Kevin McLaughlin, Chief Executive Officer, VeriChip Corporation.

"Les améliorations que nous avons apporté à notre système de protection pour patients errants RoamAlert assurent à nos clients la meilleure protection possible et des économies en ce qui concerne les gens auxquels ils tiennent".

RoamAlert, le système externe de seconde génération de protection pour patient errant et utilisant la technologie d'étiquetage RFID portable et attachable, offre à présent des niveaux accrus de sûreté et de liberté des patients tout en économisant du temps et de l'argent, tout ceci associé à la tâche pénible de localiser les patients qui ont erré, l'équipement qui a été mal placé ou volé, et le personnel qui peut avoir besoin d'aide immédiate.

La nouvelle fonctionnalité déjà en service avec les installations d'intégrité du produit RoamAlert dans toutes les maisons de repos nord-américaines et les bâtiments d'existence assistée, s'étend au-delà de l'alerte automatique standard lorsque les patients quittent ou entrent dans des sorties ou des secteurs prédéfinis et inclut :

- La localisation des patients et des résidants en temps réel,

- Des zones de retenue définies dans les bâtiments pour différentes classes de patients errants,

- Une alerte de détresse par un simple toucher pour le personnel ou les patients, permettant un appel rapide pour l'aide,

- Un équipement de pistage pour la protection et pour localiser des capitaux communs comme les fauteuils roulants, les stands pour baxters par intra-veineuse, ou l'équipement multimédia coûteux.

Pour plus d'information, veuilez contacter VeriChip au 800-667-9689 ou à [email protected] Les nouveaux modules RoamAlert seront en démonstration à la Assisted Living Federation of America's National Conference (conférence nationale de la fédération d'existence assistée d'Amérique) à Atlanta, en Géorgie, qui se déroule du 4 au 6 mai.

 !!! HYPER CAPITAL : COMMENT ON VA RENDRE LA PUCE SOUS-CUTANEE POUR HUMAINS OBLIGATOIRE !!!

Chers amis,

Je vous propose aujourd'hui un article que je vous ai traduit en français et qui a été publié sur http://www.etherzone.com/2005/moor050505.shtml et sur http://www.prisonplanet.com/articles/may2005/050505biochip.htm

Cet article nous explique COMMENT ON EST EN TRAIN D'ESSAYER DE RENDRE LA MICRO-PUCE SOUS-CUTANEE OBLIGATOIRE.

Cet article concerne les USA, MAIS NE VOUS FOURVOYEZ PAS, il nous concerne tous AUSSI, car nos gouvernements européens essaieront d'introduire la puce dans la loi tout aussi fourbement et "en douce".

D'où la nécessité absolue, comme le dit l'article, de "rendre les coups" et de se BATTRE afin que ce genre de saloperie ne nous arrive JAMAIS. Ne pas se battre ni réagir contre cette saloperie amènera de façon CERTAINE dans la loi la puce sous-cutanée pour tous !

L'article, ci-dessous...

Bonne lecture, bonne réflexion et bonne action, Vic.

************

D'abord une carte d'identité nationale puis une (aïe) biopuce

Jim Moore|Le 5 mai 2005

Le gouvernement des Etats-Unis (alias Big Brother), dans son effort persistant pour garder des traces de tout ce que vous faites, par exemple ce que vous dites, lisez, écrivez, et même pensez, ne peut pas implanter une biopuce électronique sous votre peau. Pas encore. L'électorat (des moutons déguisés en personnes), ne se tiendra pas tranquille pour cela. Ce doit être introduit furtivement. Comment? Ah, c'est là où la dernière loi inconstitutionnelle passée par la chambre des représentants, et qui attend maintenant l'approbation au sénat, entre et prépare le terrain.

Alors que cet auteur vient d'être mis au courant, les gens l'Orégon (et si tout va bien d'autres états également) exigent actuellement que leur législature refuse de permettre à la machine fédérale d'entrer dans leur état et de imposer cette "intrusion draconienne, de modèle Nazi" dans leurs vies.

Et voici où l'activiste et auteur Paul Walter entre et nous donne plus de faits sur cette invasion atroce et inconstitutionnelle de notre liberté et de notre vie privée.

Walters nous indique que ce projet de loi qui a l'air innocent concerne une identitification nationale du permis de conduire. Mais il n'est pas si innocent que cela. Et il n'est pas le produit final (=but) non plus.

D'abord, les permis de conduire sont le domaine des états, selon le 10ème amendement de la constitution. Les fédéraux veulent prendre cette autorité aux états et contrôler cette information eux-mêmes. Attention!

En second lieu, ce projet de loi permet à des informations sensibles sur vous d'être partagées avec le Canada et le Mexique. Adios et adieu vie privée!

Troisièmement, si vous refusez la carte d'identification nationale vous ne pourrez pas vous envoler, et un jour vous ne pourrez pas même conduire sans d'abord "montrer vos papiers." Achtung!

Quatrièmement, sans identification nationale vous ne pourrez avoir aucun rapport d'affaires avec le gouvernement. Pour eux, vous serez une non-personne. Excepté au temps des impôts, naturellement.

Cinquièmement, ces cartes d'identité nationales seront comme l'or pour les personnes de la rue; la contrefaçon, le vol, et le marché noir seront si faciles et si répandus qu'une nouvelle manière d'envahir votre cerveau devra devenir la loi.

Entre dans la biopuce sous la peau. Ou, comme les sérieux lecteurs de la Bible la voient, la marque de la bête. Je présume que par la "bête", c'est Satan qui est signifié, et sa marque est la biopuce qui est insérée sous votre peau. Que cela en soit la véritable vue chrétienne fondamentaliste, ou juste une bonne vieille version séculaire du timbre d'approbation de Big Brother, je ne puis vraiment pas oser même une conjecture.

Ce que je peux faire, cependant, c'est de vous dire que vous serez coincés (littéralement) avec ce procédé souterrain et épidermique, pour identifier qui vous êtes, être libre de faire des affaires, vous livrer au commerce, ou voyager. Mais sans lui, vous êtes de la viande morte.

A présent, cela peut forcer la question, mais le gouvernement fédéral institue-t-il la carte d'identification nationale, suivie de la biopuce, (sous la crainte et la menace du terrorisme), pour nous renverser et nous asservir?

En d'autres termes, est-ce un "désagrément" nécessaire que nous devons accepter afin de fonctionner dans un monde plus complexe et plus compliqué? Ou le procédé de la biopuce est-il en fait la manière pour Big Brother de garder des enregistrements sur son troupeau tapageur et qui aime les libertés?

Indépendamment de son intention, il est clairement évident que n'importe quelle menace ou restriction de nos libertés personnelles sous la constitution est totalement inacceptable et devrait donc être déchiquetée avant qu'elle arrive même au stade du débat.

L'état de l'Orégon fait ceci alors que j'écris, et puisque ce procédé intrusif viendra bientôt près de chez vous, il vous incombe de vous préparer pour dire à Big Brother ce qu'il peut faire avec sa biopuce.

Une chose est certaine. Si nous ne rendons pas les coups, nous pourrions bientôt être en train de chanter un nouvel hymne national. Au lieu de l'hymne "Star Spangled Banner" (la bannière étoilée), nous chanterons tous, "I've got you under my skin" (je t'ai dans la peau).

 !!! SUPER IMPORTANT !!!

Chers amis,

Voici ce que j'ai découvert aujourd'hui en me rendant à la pharmacie (Belgique)... Un petit coupon publicitaire bilingue (français/néerlandais) avec ce qui suit marqué dessus...

FAITES BIEN ATTENTION AUX ARGUMENTS EMPLOYES : ils sont les MEMES que ceux employés au niveau médical pour la verichip !!! Rappelez-vous aussi que la verichip, dasn sa version actuelle, fonctionne avec des bases de données informatiques placées sur le web !

Est-ce vraiment un "malencontreux hasard", à l'heure où l'on prévoit l'utilisation de la télématique, de "virtual care teams" qui vont INFORMATISER les fichiers des patients en réseau (=BASES DE DONNEES), et qui vont aussi permettre "L'OUVERTURE A DE NOUVELLES TECHNOLOGIES" ???

Comme vous allez pouvoir le constater, la carte "First Help Info" décrite ci-dessous va, ELLE AUSSI, permettre la création d'une "BASE DE DONNEES" si beaucoup de pigeons se laissent attraper par le leurre de la sécurité (médicale) absolue ! On est en train de nous préparer un terrain bien glissant et qui se termine en une aiguille qui insère une puce dans le bras ou la main...

Le contenu du petit tract, ci-dessous...

Vic.

************

FIRST HELP INFO

"The info card that can save your life"

Une simple carte peut vous sauver la vie !

Après s'être connecté sur le site www.fhelpi.com il suffit d'indiquer le code qui se trouve au verso de la carte.

Vous êtes alors sur le site First Help Info, il vous reste à cocher les cases qui indiqueront toutes les informations importantes qu'un urgentiste doit savoir s'il serait amené à vous traiter en urgence, ceci partout dans le monde et dans la langue de son choix.

En vente chez votre pharmacien à €15

www.fhelpi.com [email protected] 02/558. 11. 58

!!! HYPER IMPORTANT !!!

 

Chers amis,

Je vous propose ci-dessous la traduction de 2 articles qui se font suite et qui expliquent bien quelle type de propagande immmonde est réalisé pour la verichip aux U.S.A. .

En effet, lorsque vous lirez les articles suivants, je vous demande de bien faire attention à cet élément très important : dans cette émission (de radio ou de télévision) américaine, on a réuni plusieurs personnes (des gens du peuple, majoritairement CONTRE la puce; un professeur de droit; et UNE - retenez bien ceci - UNE SEULE personne qui distribue la verichip). Lisez bien attentivement, et vous remarquerez que le distributeur de la verichip occupe un temps de parole TRES SUPERIEUR aux autres personnes ! Qu'est-ce que cela signifie ? QUE LA PRIORITE EST DONNEE AUX VENDEURS DE PUCES ! Et que ces émissions sont donc, sous de fausses apparences de débats, des émissions de PROPAGANDE et de CAMPAGNE COMMERCIALE POUR LA VERICHIP !!!

Ensuite, vous remarquerez tout de suite ceci : CHAQUE argument contre la puce invoqué est balayé par le distributeur verichip, mais il nous garde bien de divulguer cerftains éléments pourtant essentiels !
Ainsi, lorsqu'il prétend que la verichip ne sert pas à pister les gens, il se garde bien de signaler qu'une verichip à repérage GPS a déjà été développée ! Lorsqu'il parle des bases de données (qui "ne sont pas gardées par la compagnie de verichip"), il se garde bien de nous dire que d'AUTRES COMPAGNIES, voire le GOUVERNEMENT LUI-MEME, gèrent ces bases de données, et que le risque de suppression des liberftés et de violation de la via privée sont donc bien une réalité !

Comme d'habitude, attendez-vous aux mêmes prétextes minables, excuses douteuses et "pseudo-raisons" commerciales pour lesquelles il faut utiliser la verichip !

ELEMENTS IMPORTANTS, CEPENDANT : cet article nous apprend, entre autres choses, et nous confirme que les applications financières pour la verichip sont bien une réalité et sont prévues !
Nous apprenons aussi que les employeurs américains pourraient exiger l'implantation de la verichip pour un job, et ce en toute légalité !
Enfin, nous recevons la confirmation que l'utilisation de cette horrible micro-puce sous-cutanée pourrait bien être détournée PAR LE GOUVERNEMENT à des fins moins avouables, tout comme la carte de sécurité sociale américaine qui, à la base, n'avait pas été conçue pour être utilisée par le gouvernement comme un moyen d'identification mais qui, pourtant, est devenue un moyen d'identification !

Toutes nos craintes restent donc pleinement justifiées, ainsi que nos peurs en ce qui concerne ce qui pourrait arriver dans nos pays...

Pas un mot bien entendu sur le risque de contrôle de l'esprit, de contrôle mental : le tabou persiste, et la cachotterie mesquine est de mise ! Ce sera sans aucun doute une "mauvaise surprise de plus" pour ceux qui, malheureusement, décideront d'opter pour la micro-puce sous-cutanée ! Les risques pour la vie privée sont abordés, ceux concernant la suppression des libertés restent bien cachés dans ces 2 articles partisans et propagandistes...

Je vous laisse à présent découvrir ces articles qui ont été publiés sur http://www.wishtv.com/Global/story.asp?S=3289854&nav=0Ra7ZMUl , sur http://www.prisonplanet.com/articles/may2005/030505underyourskin.htm et sur http://www.wishtv.com/Global/story.asp?S=3293640&nav=0Ra7ZOVi

Bonne lecture et bonne réflexion, Vic.

************

Sous Votre Peau: Partie 1

(publié sur http://www.wishtv.com/Global/story.asp?S=3...54&nav=0Ra7ZMUl et sur http://www.prisonplanet.com/articles/may20...deryourskin.htm )

WISH-TV| Le vol d'identité mai de 3 2005, la fraude aux cartes de crédit et l'invasion de la vie privée personnelle accroissent les problèmes qui affectent des millions de personnes chaque année. Une compagnie prétend qu'elle a la solution: une puce implantée sous votre peau pour vérifier votre identité.

En octobre passé, la Food and Drug Administration a jugé que Verichip n'est pas considéré comme un dispositif médical réglé, donc l'approbation pour que la puce soit implantée chez l'homme n'est pas réglée par le gouvernement. Cela signifie que c'est cotre choix.

Êtes-vous prêt à être pucé?
Tout le monde à News 8 ne semble pas enthousiasmé au sujet de cette idée futuriste.

"Absolument pas," a dit Ava Sale.

"Une invasion totale de la vie privée", a dit Wade Shanower.

"Cela ne me dérangerait pas d'être l'une des premières à l'essayer", a dit Julie Beckner.

Votre vision du futur de la vérification d'identité peut ressembler à une scène du film Minority Report, mais le futur ressemble-t-il en fait davantage à une Verichip, une puce minuscule d'environ la taille d'un dixième de dollar, qui est implantée dans votre peau ?

"Verichip est une vérification d'identité unique et positive", a dit Josh Alper de Access Systems International, un distributeur basé à Chicago de la Verichip d'Applied Digital. "Chaque puce possède un code unique en elle, produit par l'enroulement de l'antenne à l'intérieur de la puce. Elle emploie ce qu'on appelle la technologie RFID passive". C'est une technologie d'identification par radiofréquence, et c'est passif parce que la puce envoie une fréquence par radio seulement lorsqu'elle est près d'un scanner. Comme un code-barre humain, le scanner lit le nombre de la puce, mais cette puce n'entre pas dans votre poche. Elle entre dans votre bras. "Nous insérerions ceci sous la peau, le ferions avancer ensuite elle et cela éjecterait en fait la puce sous la peau", a dit Alper.

"Cela me donnerait la sensation d'être un animal; vous savez, ils font cela pour les chats perdus", a dit Dana Veneck.

Environ 30 millions d'animaux de compagnie ont été implantés avec des puces pour réunir à nouveau le propriétaire et son meilleur d'ami. L'approbation de la FDA pour l'implantation humaine a été accordée en octobre. "Il y a de nouveaux centres de puçage qui sont ajoutés chaque jour. Il y a plus d'installations (bâtiments) médicales qui adoptent la puce et suivent les programmes pilotes", a dit Alper.

"J'ai entendu parler de certaines choses au sujet de cette technologie qui arrive. Cela semble assez intéressant. Une des choses qu'ils regardent est les soins de santé", a dit Beckner.

Du côté médical, si une certaine sorte de malheur médical vous rend inconscient, un docteur à l'hôpital pourrait scanner la puce dans votre bras, se connecter à une base de données médicale et extraire vos antécédents médicaux. Mais ce n'est pas la seule application.

"Jetez un coup d'oeil aux transactions financières, aux transactions courantes, aux transferts très importants d'argent, aux conversions de devise", a dit Alper. "Vous allez le voir dans les applications du Homeland Security".

Un jour vous pourrez être capable de payer avec un grand geste de votre bras plutôt qu'avec le grand geste d'une carte de crédit.

"Je pense ces idées relèvent dse Big Brother", a dit Shanower.

Selon les gens pucés avec Verichip, elle est plus sûre que les empreintes digitales ou que les scans rétiniens. "Il y a une vraie aversion dans ce pays pour que les lisent leurs empreintes digitales dans des dispositifs. Elle est bien fondée. Vous n'avez aucun contrôle sur les données une fois que (les empreintes digitales) ont été scannées. Ils les copient, en fait, et les stockent sur la base de données", a dit Alper. Alper prétend qu'il n'existe aucune manière de falsifier l'identité avec la puce parce que la personne doit être présente pour être lue. "Même si je connaissais le numéro de votre puce, il n'y a aucune manière dont je pourrais reproduire ce numéro à l'intérieur d'un scanner sécurisé. Vu que le numéro vérifie franchement que c'est vous".

La plupart des personnes auxquelles nous avons parlé ne débattent pas du fait que le système fonctionne, mais y a-t-il un danger dans cette vérification? Est-ce que ce l'identification ets la réponse, ou bien la puce dans votre bras pourrait-elle signifier moins de vie privée et de sécurité dans votre vie? Il y a même une objection religieuse. Nous en saurons plus sur ce nouveau dispositif controversé lundi à 11:00 du soir.

Sous Votre Peau: Partie 2

(publié sur http://www.wishtv.com/Global/story.asp?S=3...40&nav=0Ra7ZOVi )

Le 3 mai 2005, 5:28 P.m.

Par Steve Bray 24 JOUR NEWS 8

Une puce implantée sous votre peau pour identifier franchement qui vous êtes n'est plus de la science-fiction. La Verichip offre des possibilités avec une abondance de controverse. La Verichip est implantée sous votre peau avec une aiguille. La puce est mince, avec une largeur d'environ la circonférence d'un dixième de dollar.

La pensée en laisse à beaucoup dégoûtés, pas en raison de l'aiguille, mais parce que cela ressemble au Big Brother ultime.

La technologie a été employée pendant des années pour réunir des animaux de compagnie à leurs propriétaires, mais les humains peuvent être un marché plus dur.

"Elle interfère avec les droits d'une personne", a dit Donna Orea.

"Absolument pas," a dit Ava Sale.

"Les gens pourraient me trouver quand je n'ai pas souhaité qu'on me trouve".

"Où que vous soyez dans le pays, elle pourrait vous pister", a dit le Wade Shanower, "alors ils ne me le feront pas à moi".

Josh Alper est un distributeur de la Verichip de la région de Chicago. "Les gens ont peur de certaines des idées fausses au sujet du produit. Une des choses qu'elle n'est pas [ est ] un dispositif de pistage".

Verichip est une identification positive qu'on ne trouve pas dans votre portefuille. "Se faire installer la puce est semblable à recevoir un vaccin. L'aiguille est insérée. Le bouton est poussé en avant pour placer la puce sous la peau", a expliqué Alper. Une fois sous votre peau, habituellement au-dessus de votre poignet ou dans le bras supérieur, le dispositif envoie une fréquence radio quand il est proche d'un scanner. "Vu que le numéro vérifie franchement que c'est vous".

La Verichip est lancée sur le marché comme manière de réaliser la sécurité de la patrie (Homeland Security), de voter et de vérifier de façon plus sûre au magasin, mais il y a une pléthore d'arguments contre l'implantation.

"Il semble comme que ce serait presque une invasion de la vie privée", a dit Dana Veneck. Certains ont des objections religieuses. "Cela se trouve dans la partie de l'Apocalypse de la Bible. La Bible dit que c'est la marque de la bête. La Bible indique qu'à un certain point dans le temps, ceci se produirait, donc principalement pour une raison spirituelle je ne voudrais pas l'avoir", a dit Orea.

"Il y a quelques sites sur le web qui ont intensivement analysé l'objection et ils en sont venus à la conclusion que ce n'est pas la chose dont les personnes religieuses ont peur", a dit Alper.

Une autre objection: dans beaucoup de lieux de travail, la sécurité est en place pour limiter l'accès. Un employeur pourrait-il rendre obligatoire que les gens se fassent pucer pour entrer? "En vertu de la loi actuelle, votre employeur dit : si vous voulez travailler ici pour une somme X d'argent par semaine, voici la puce, et c'est votre décision si vous voulez travailler dans ces circonstances", a dit Sheila Seuss Kennedy, professeur à l'IUPUI et ancienne directrice de l'Union Civile des Libertés de l'Indiana. Kennedy ne se fait pas de souci par rapport à la puce elle-même. "Le problème se trouve au niveau de la base de données qui soutient cela", a-t-elle dit.

"C'est une autre idée fausse commune. Verichip en tant que compagnie ne garde pas une base de données de qui a une puce", a dit Alper. Mais les systèmes où vous enregistrez votre puce auraient une base de données et eux seraient ouverts aux pirates informatiques, exactement comme les systèmes actuels.

Juste comme la carte de sécurité sociale n'a pas été conçue pour être un identifiant pour le gouvernement des USA, le professeur Kennedy pense qu'il y a une raison de se faire du souci ici. "Il y aura un point de droit politique fait pour exiger des enfants qu'ils aient une puce dès le premier jour. À ce point c'est une grande question politique", a-t-elle dit.

"C'est quelque chose qui les aide à protéger leur vie privée. C'est quelque chose qui fonctionne pour eux. Ce n'est pas Big Brother qui vous observe. C'est quelque chose que vous contrôlez", a dit Alper.

En octobre, les fabricants de la Verichip, la compagnie Applied Digital basée en Floride, a reçu des "conseils écrits" de la FDA selon lesquels la puce n'est pas considérée comme un dispositif médical réglé. Sans réglementation du gouvernement, la demande de la sécurité conduira-t-elle plus de compagnies à exiger ces puces? Et déciderez-vous d'être pucés?

!!! HYPER CAPITAL ET TRES GRAVE !!!

 

Chers amis,

L'article ci-dessous représente bien les "progrès" (qui s'effectuent toujours de manière insensible et sournoise mais néanmoins honteuse) et l'état d'avancement des projets du nouvel ordre mondial.

Après les cartes d'identité à puce ET L'INTRODUCTION dans leur pays DES VERICHIPS, les Malaisiens risquent bien, comme par "hasard", de voir leurs bébés traités comme de futurs criminels potentiels, puisqu'un nouveau projet crapuleux, émanant de la police (une force de l'Etat, rappelons-le), prévoit de PRENDRE SYSTEMATIQUEMENT LES EMPREINTES DIGITALES DES NOUVEAUX-NES !!!

Vous l'avez compris : c'est le DEBUT de la procédure. D'ici quelques courtes années, si personne ne réagit vigoureusement, on leur injectera probablement une micro-puce sous-cutanée...

Le projet de dictature mondiale par contrôle total et surveillance interposés continue d'avancer...

L'article que je vous ai traduit ci-dessous a été publié sur http://news.bbc.co.uk/1/hi/world/asia-pacific/4510521.stm et sur http://www.prisonplanet.com/articles/may2005/
040505fingerprintbabies.htm

Bonne lecture et bonne réflexion, Vic.

************

La Malaisie va prendre les empreintes digitales des bébés

BBC|4 Mai 2005

Des projets pour prendre les empreintes digitales de tous les bébés nouveau-nés en Malaisie ont provoqué des attaques des groupes civils des libertés.

Les officiers de police espèrent stocker l'information sur une base de données d'ordinateur pour aider à attraper les criminels à l'avenir.

Ils proposent que tous les nouveaux-nés fassent également enregistrer leurs empreintes de paume et de pied.

Les groupes de droits ont décrit la proposition en tant que mal conçue et accusent la police de vouloir traiter tous les enfants en tant que des criminels potentiels.

"Un taux de détection amélioré"

La police espère que le logiciel d'ordinateur pourrait tenir compte de la croissance des mains et des pieds des bébés jusqu'aux proportions adultes, et correspondre aux marques trouvées sur les lieux du crime jusqu'aux innocents écarts de conduite effectués des années auparavant.

Les officiers croient que le mouvement améliorerait le taux de détection des forces de police, et ils pourraient demander un changement de la loi pour le permettre.

Cependant, les groupes civils de libertés en Malaisie ont écarté la proposition de prise d'empreintes digitales (et l'ont qualifiée de) mal pensée et illogique.

Le groupe de droits "la voix du peuple malaisien", ou Suaram, a accusé la police de vouloir traiter tous les enfants en tant que criminels potentiels.

Il indique qu'un tel mouvement créerait un climat de peur et d'intimidation. La société nationale de droits de l'homme en Malaisie, Hakam, a qualifié la suggestion d'empreinte digitale de risible, disant qu' elle est digne du Big Brother du roman 1984 de George Orwell.

Le journaliste Jonathan Kent de la BBC à Kuala Lumpur dit que si la police malaisienne obtient ce qu'elle veut, les enfants du pays auront leur première contact avec la loi en la salle de maternité.

Le ministère malaisien des affaires intérieures a refusé tout commentaire sur le plan à la BBC.